Terrence Malick

86 fans de ce réalisateur

Infos

Peu prolifique en quarante ans de carrière, Terrence Malick est néanmoins considéré comme l’un des plus grands réalisateurs. Cet artiste total attache un soin obsessionnel à garder sa vie privée secrète, il n’apparaît jamais à la télévision et n’autorise pas la diffusion de photos de lui. Terrence Malick naît d’une mère américaine et d’un père d’origine libanaise, de descendance assyrienne, cadre dans une entreprise pétrolière. Une partie de son enfance se déroule donc entre les puits de pétrole et les champs de blé du Texas et de l’Oklahoma. Il y développe un rapport particulier à la nature et aux grands espaces, qui est une caractéristique majeure de son oeuvre cinématographique. Brillant élève en philosophie dans les prestigieuses universités de Harvard et d’Oxford, il publie même une traduction du Principe de raison, l’oeuvre du très hermétique philosophe allemand Martin Heidegger. Ses études terminées, il enseigne la philosophie au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) tout en devenant journaliste freelance pour Newsweek, The New Yorker et Life.Il entre à l’American Film Institute où il écrit et réalise un court métrage comique, Lanton Mills, resté très confidentiel. C'est là qu'il fait la rencontre de l’agent et producteur Mike Medavoy, qui lui propose de récrire le script de l’Inspecteur Harry. Le projet n’aboutira pas, mais renforce l’envie de Terrence Malick de passer lui-même à la réalisation de ses scripts.Son premier long métrage, La Balade sauvage (Badlands), voit le jour en 1973. Librement inspiré d’une histoire vraie, le film raconte la folle aventure de deux amants qui n’hésitent pas à tuer pour vivre leur passion interdite. Le casting réunit des inconnus d’alors Martin Sheen et Sissi Spacek, et le film est encensé par la critique.Devant ce succès, Paramount Pictures offre sans sourciller de produire le deuxième film du réalisateur américain, Les Moissons du ciel (Days of Heaven), qui sort cinq ans plus tard. Cette fresque d’une beauté saisissante révèle notamment Richard Gere au grand public. L’histoire est celle d’un tragique triangle amoureux sur fond de champs de blé. L’extraordinaire puissance visuelle des Moissons du ciel affirme le perfectionnisme esthétique de Terrence Malick, qui a consacré deux ans uniquement au montage du film. La consécration critique est encore une fois au rendez-vous, le film remporte l’oscar de la meilleure photographie et le prix du meilleur réalisateur au Festival de Cannes 1979.Terrence Malick commence à travailler alors sur un projet dénommé Projet Q, censé traiter les origines de la vie sur Terre. Réalisateur lunatique et caractériel, il disparaît quasi complètement du paysage cinématographique pendant presque vingt ans, sans donner suite au projet. Les détails de cette période mystérieuse, passée pour une bonne partie à Paris, reposent sur les dires de ses quelques proches. Il passe, semble-t-il, son temps à élever sa fille et à vaquer à des occupations solitaires, comme contempler la nature, une passion et une fascination évidente qui transparaissent à l’écran. Il collabore à l’esquisse de plusieurs scripts (Great Balls of Fire), mais se retire rapidement des projets. Au début des années 1990 il veut adapter au théâtre Sansho the Bailiff, un film du japonais Kenji Mizoguchi, et s’entoure même du réalisateur polonais Andrzej Wajda pour monter la pièce. Après plusieurs séances de travail, les divergences d’opinion détériorent les relations entre les deux réalisateurs et Wajda quitte le navire à un stade avancé du projet. Terrence Malick continuera l’adaptation jusqu’à la très discrète sortie de la pièce en 1994, à Los Angeles, sans pousser plus loin l’exploitation de ce travail qui laissera ses producteurs ruinés.Il revient enfin au cinéma en 1999 avec son troisième film, La Ligne rouge (The Thin Red Line), inspiré d’un roman de James Jones sur la bataille de Guadalcanal pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce film de guerre, encore une fois très ambitieux, onirique et visuellement magnifique, montre sans ambages l’atrocité du conflit et la déshumanisation des soldats impliqués. Porté par un casting trois étoiles (Sean Penn, George Clooney), le film est nominé sept fois aux Oscars mais n’en remporte aucun à cause de la rude concurrence sur le même thème d’Il faut sauver le soldat Ryan, de Steven Spielberg. Il gagne néanmoins l’Ours d’or au festival du film de Berlin.Son quatrième film sortira sept ans plus tard, en 2006, il s’agit du Nouveau Monde (The New World), un film qui réunit deux acteurs de premier plan : Colin Farrell et Christian Bale. Réflexion sur le rapport de l’homme à la civilisation et la nature, ce chef-d’oeuvre revisite l’histoire de Pocahontas, une fille de chef amérindien tombée amoureuse d’un capitaine colon.Souvent comparé à Stanley Kubrick ou à J.D. Salinger pour son génie teinté de réclusion confinant à la névrose, Terrence Malick sort en 2011 son cinquième long métrage, The Tree of Life. Il serait inspiré d’une trentaine d’années de notes manuscrites et pourrait être l’aboutissement de l’avorté Projet Q. Il accèlère son rythme de travail en s'attelant à un autre long métrage, dès l'année suivante : A la Merveille, un drame avec Ben Affleck, Rachel McAdams et Olga Kurylenko.Nicolas Mignerey

86
fans

Rosy-Fingered Dawn: A Film on Terrence Malick

de Luciano Barcaroli

Donnez votre avis

Affiche du film Rosy-Fingered Dawn: A Film on Terrence Malick

La balade sauvage

de Terrence Malick

31 personnes veulent le voir

Jeudi 01
à 01h00
sur

Affiche du film La balade sauvage

01:00 jeudi

Radegund

de Terrence Malick

Donnez votre avis

Sortie
prochainement

Affiche du film Radegund

Song to Song

de Terrence Malick

5 personnes aiment ce film

2.7
48 avis
Affiche du film Song to Song

Voyage of Time : Au fil de la vie

de Terrence Malick

Donnez votre avis

3.2
7 avis
Affiche du film Voyage of Time : Au fil de la vie

Knight of Cups

de Terrence Malick

17 personnes aiment ce film

2.9
44 avis
Affiche du film Knight of Cups

À la Merveille

de Terrence Malick

163 personnes aiment ce film

3.7
203 avis
Affiche du film À la Merveille

The Tree of Life

de Terrence Malick

623 personnes aiment ce film

3.6
786 avis
Affiche du film The Tree of Life

Le Nouveau monde

de Terrence Malick

63 personnes aiment ce film

3.6
92 avis
Affiche du film Le Nouveau monde

La Ligne rouge

de Terrence Malick

109 personnes veulent le voir

Jeudi 01
à 01h00
sur

Affiche du film La Ligne rouge

01:00 jeudi

Les Moissons du ciel

de Terrence Malick

26 personnes aiment ce film

3.9
35 avis
Affiche du film Les Moissons du ciel

La balade sauvage

de Terrence Malick

31 personnes veulent le voir

Jeudi 01
à 01h00
sur

Affiche du film La balade sauvage

01:00 jeudi