Olivier Marchal

Acteur et réalisateur de 61 ans (14 novembre 1958)

Biographie

Avec Olivier Marchal, le cinéma français a retrouvé une certaine patine, un goût pour les histoires d'hommes, ceux qui sont à la dure, sans fioritures et sans discours inutiles. Après une enfance et une adolescence où il se nourrit de littérature policière grâce à son père, Olivier Marchal entre dans la police. Dans les années 1980, l'homme exerce donc à la PJ et à la brigade criminelle, tout en prenant des cours de théâtre et en écrivant des scénarios. Il fait logiquement ses premiers pas d'acteur dans des séries policières, comme Quai n°1, Police district ou comme scénariste de Commissaire Moulin. Au cinéma, c'est en 1988 qu'il pénètre sur un plateau avec Ne réveillez pas un flic qui dort, aux côtés d'Alain Delon et de Michel Serrault.C'est en 2002 qu'il signe sa véritable entrée dans une autre famille que celle de la police : en réalisant Gangsters, avec Richard Anconina et Anne Parillaud, Olivier Marchal renouvelle avec sincérité le genre du polar, cru, cruel et noir comme suie. De son expérience professionnelle, Marchal en extrait toutes les ténèbres et présente sans fard les histoires auxquelles sont confrontés les enquêteurs. De par sa démarche, et de par sa légitimité à en parler, Olivier Marchal devient une référence du genre.En 2004, il réalise 36, quai des Orfèvres, où Gérard Depardieu et Daniel Auteuil campent des pointures de la police qui s'affrontent sans merci sur fond de grand banditisme. Il retrouvera Auteuil en 2008 pour MR73, ou la descente aux enfers d'un flic de Marseille dans un film très sombre, sans rédemption.En tant qu'acteur Olivier Marchal est au générique de Ne le dis à personne de Guillaume Canet, apparaît dans Truands de Frédéric Schoendoerffer, un film également très cru sur le milieu parisien. Par ailleurs, il fait une brève mais convaincante apparition dans Pour elle de Fred Cavayé. Il retrouve Gérard Depardieu dans Diamant 13 en 2009, un polar signé Gilles Béhat, qui reprend les codes du genre avec une certaine efficacité. Pour paraphraser Jacques Audiard, l'univers d'Olivier Marchal est celui d'un monde où on "regarde les hommes tomber". De retour à la télévision, il écrit et lance la série Braquo, dans laquelle Jean-Hugues Anglade incarne un flic borderline de la SDPJ des Hauts-de-Seine. En 2011, Olivier Marchal a une double actualité : il joue dans Le Fils à Jo, avec Gérard Lanvin, un film sur le monde du rugby, et en tant que réalisateur, il doit sortir l'attendu Les Lyonnais, toujours avec Gérard Lanvin et Tchéky Karyo, sur le gang de braqueurs qui a agité toutes les polices de 1967 à 1977. Bref, encore une fois, des histoires d'hommes.Manuel Nardin

27
abonnés

Sortie le 11 mars 2020

Papi Sitter

de Philippe Guillard

1
Film Papi Sitter

Ibiza

de Arnaud Lemort

3.5
Film Ibiza

Fastlife

de Thomas N'Gijol

3.2
Film Fastlife

Belle comme la femme d'un autre

de Catherine Castel

3.4
Film Belle comme la femme d'un autre

Le Jour attendra

de Edgar Marie

3.4
Film Le Jour attendra

Quelque chose à te dire

de Cécile Telerman

3.8
Film Quelque chose à te dire

Diamant 13

de Gilles Béhat

3.1
Film Diamant 13

Pour elle

de Fred Cavayé

4.1
Film Pour elle

Truands

de Frédéric Schoendoerffer

1
Film Truands

Ne le dis à personne

de Guillaume Canet

4.1
Film Ne le dis à personne

Carbone

de Olivier Marchal

4.1
Film Carbone

Borderline

de Olivier Marchal

1
Film Borderline

Les Lyonnais

de Olivier Marchal

4.0
Film Les Lyonnais

MR 73

de Olivier Marchal

3.8
Film MR 73

36 quai des Orfèvres

de Olivier Marchal

4.1
Film 36 quai des Orfèvres

Gangsters

de Olivier Marchal

3.5
Film Gangsters