Jean-Marie Poiré

Acteur et réalisateur de 73 ans (10 juillet 1945)

Biographie

Après sa licence de lettres, Jean-Marie Poiré entame sa carrière au cinéma comme assistant-opérateur des actualités Gaumont puis en tant que coscénariste et dialoguiste auprès de réalisateurs français de renoms tels que Michel Audiard, Georges Lautner et Robert Lamoureux. Il se lance dans l'écriture et la réalisation de son premier long-métrage en 1978 avec Les Petits Câlins, une comédie centrée sur les histoires de coeur de trois amies parisiennes et colocataires dont l'une est interprétée par Josiane Balasko. La comédienne va alors introduire le metteur en scène auprès de la troupe du Splendid. C'est ainsi qu'après une incursion dans le genre policier avec Retour en force (1979), Jean-Marie Poiré filme Les hommes préfèrent les grosses en 1981, une comédie coécrite avec Balasko et accueillant quelques membres du Splendid.Le réalisateur se charge bientôt d'adapter au cinéma deux autres pièces de la célèbre bande comique : Le Père Noël est une ordure, en 1982, devenu une oeuvre culte, puis Papy fait de la résistance en 1983, autre vaudeville à grand succès. Fort de ces réussites commerciales, Jean-Marie Poiré enchaîne avec la comédie au ton slave Twist Again à Moscou (1986) puis le sympathique et nostalgique Mes Meilleurs copains (1988) réunissant Gérard Lanvin, Christian Clavier, Jean-Pierre Bacri, Philippe Khorsand ou encore Jean-Pierre Darroussin.En 1990, le cinéaste lance L'Opération Corned-Beef menée par le duo de choc Christian Clavier / Jean Reno. La mission réussie, le cinéaste reforme alors le couple star pour incarner Les Visiteurs (1993), un paysan et son Seigneur du Moyen-âge débarquant au XXe siècle, qui font un énorme score au box-office avec plus de 13 millions d'entrées. Une suite, intitulée Les Couloirs du temps : Les Visiteurs 2, arrive sur les grands écrans en 1998 et réunit quant à elle 8 millions de spectateurs. Entre-temps, Jean-Marie Poiré filme la comédie frénétique Les Anges gardiens (1995) avec Gérard Depardieu et Christian Clavier en têtes d'affiche.Sous le pseudonyme de Jean-Marie Gaubert, le réalisateur tourne aux Etats-Unis un remake des Visiteurs, Les Visiteurs en Amérique, toujours avec son duo comique vedette. Mais Outre-Atlantique, la sauce ne prend pas. De retour en France, il réalise en 2002 Ma femme s'appelle Maurice, d'après la pièce de théâtre éponyme. Cette nouvelle comédie voit un agent immobilier infidèle (Philippe Chevallier) faire appel à un petit employé (Régis Laspalès) pour se faire passer pour sa femme afin de se débarrasser de sa maîtresse.En 2004, Jean-Marie Poiré coscénarise le film Les Gaous dont il est le producteur.Gabriel Rolain

7
abonnés

Pinot simple flic

de Gérard Jugnot

3.3
Film Pinot simple flic

Les Visiteurs - La Révolution

de Jean-Marie Poiré

2.7
Film Les Visiteurs - La Révolution

Ma femme... s'appelle Maurice

de Jean-Marie Poiré

3.2
Film Ma femme... s'appelle Maurice

Les Visiteurs en Amérique

de Jean-Marie Poiré

2.7
Film Les Visiteurs en Amérique

Les Visiteurs 2 : Les couloirs du t...

de Jean-Marie Poiré

3.7
Film Les Visiteurs 2 : Les couloirs du temps

Les Anges gardiens

de Jean-Marie Poiré

3.6
Film Les Anges gardiens

Les visiteurs

de Jean-Marie Poiré

4.1
Film Les visiteurs

Mes Meilleurs Copains

de Jean-Marie Poiré

3.6
Film Mes Meilleurs Copains

Twist again à Moscou

de Jean-Marie Poiré

3.5
Film Twist again à Moscou

Papy fait de la résistance

de Jean-Marie Poiré

4.1
Film Papy fait de la résistance

Le Père Noël est une ordure

de Jean-Marie Poiré

4.1
Film Le Père Noël est une ordure

Retour en force

de Jean-Marie Poiré

1
Film Retour en force