Eddy Mitchell

Acteur de 77 ans (03 juillet 1942)

Biographie

De son vrai nom Claude Moine, le petit gars de Belleville voue un amour sans bornes au cinéma hollywoodien, qu'il défendra avec passion dans son émission de télévision "La Dernière séance" diffusée dans les années 1980. Alors qu'il est une gloire de la chanson, Eddy Mitchell débute en jouant son propre rôle dans Les Parisiennes, un film à sketch qui sort en 1962. C'est, 20 ans après, que Bertrand Tavernier lui donnera son premier vrai rôle consistant (un personnage assez détestable) dans Coup de torchon. Son talent est évident : sa performance lui vaut une nomination aux César. Excellent dans le registre comique, Eddy Mitchell enchaîne avec Attention, une femme peut en cacher une autre, comédie douce-amère signée Georges Lautner dans laquelle Miou-Miou mène une double vie. Il est un flic passionné de cinéma dans Ronde de nuit de Jean-Claude Missiaen. Après A mort l'arbitre! de Jean-Pierre Mocky, il connaît un petit passage à vide sur grand écran. Les années 1990 seront florissantes : délégué CGT dans Promotion canapé (1990), il campe un agent secret dans La Totale (1991). Il accepte un petit rôle de projectionniste ("Chérie, je crois qu'on va être coupé") dans La Cité de la peur (1994) en compagnie des Nuls. La consécration viendra grâce à Etienne Chatiliez qui lui offre un rôle en or dans l'épicurien Le Bonheur est dans le pré. Vendeur de voitures truculent, il forme un duo de choc avec son "lapin", Michel Serrault. Résultat : il obtient le César du meilleur second rôle. Après une apparition dans Tanguy (2001), il retrouvera le cinéaste en 2012 pour la comédie intitulée l'Oncle Charles. A l'affiche de Lovely Rita aux côtés de Christian Clavier, Eddy Mitchell s'essaie au doublage pour le film d'animation Le Manège enchanté. En 2006, il est à l'affiche du thriller Un printemps à Paris de Jacques Bral. A la télévision, il se lance avec succès dans un hommage à Maupassant avec son ami producteur Gérard Jourd'hui. Alors qu'il vient d'annoncer qu'il arrêtait les concerts, il pourrait bien désormais s'offrir une carrière à temps complet sur grand écran. En 2012, il sera au générique de Populaires, le premier long métrage de Régis Poinsard ou la romance pendant les années 1950 de Romain Duris et de sa secrétaire Déborah François.P.G.

12
abonnés

Les Vieux Fourneaux

de Christophe Duthuron

3.4
Film Les Vieux Fourneaux

Salaud, on t'aime

de Claude Lelouch

3.7
Film Salaud, on t'aime

Grand Départ

de Nicolas Mercier

3.5
Film Grand Départ

Les Petits Princes

de Vianney Lebasque

4.1
Film Les Petits Princes

Populaire

de Régis Roinsard

3.8
Film Populaire

L'Oncle Charles

de Étienne Chatiliez

3.1
Film L'Oncle Charles

Au bistro du coin

de Charles Nemes

3.1
Film Au bistro du coin

Bambou

de Didier Bourdon

3.6
Film Bambou

Big city

de Djamel Bensalah

3.4
Film Big city

Un printemps à Paris

de Jacques Bral

1
Film Un printemps à Paris

Les Clefs de bagnole

de Laurent Baffie

3.3
Film Les Clefs de bagnole

Lovely Rita, sainte patronne des ca...

de Stéphane Clavier

Film Lovely Rita, sainte patronne des cas désespérés

Cuisine américaine

de Jean-Yves Pitoun

1
Film Cuisine américaine

Le bonheur est dans le pré

de Étienne Chatiliez

4.0
Film Le bonheur est dans le pré

La cité de la peur

de Alain Berbérian

4.2
Film La cité de la peur

La totale !

de Claude Zidi

3.7
Film La totale !

I Love You

de Marco Ferreri

Film I Love You

La Galette du Roi

de Jean-Michel Ribes

Film La Galette du Roi

Frankenstein 90

de Alain Jessua

1
Film Frankenstein 90

A mort l'arbitre!

de Jean-Pierre Mocky

1
Film A mort l'arbitre!

Coup de torchon

de Bertrand Tavernier

3.6
Film Coup de torchon

Je vais craquer

de François Leterrier

Film Je vais craquer

La Société du spectacle

de Guy Debord

Film La Société du spectacle

Cherchez l'idole

de Michel Boisrond

Film Cherchez l'idole

Ville à vendre

de Jean-Pierre Mocky

1
Film Ville à vendre