Alejandro Jodorowsky

Acteur et réalisateur de 90 ans (07 février 1929)

Biographie

Alejandro (ou Alexandro) Jodorowsky, dit « Jodo », né le 7 février 1929 à Tocopilla (Chili), est un réalisateur, acteur, auteur d’une poignée de films ésotériques, surréalistes et provocateurs ; il est également auteur de « performances » Panique (groupe actionniste qu’il crée avec Roland Topor et Fernando Arrabal), mime, romancier, essayiste, poète et prolifique scénariste de bande dessinée, chilien et français.
Il est né le 7 février 1929. Ses parents viennent de Russie se réfugier au Chili car ils ont fui les pogroms.
À l'âge de quatre ans, le premier mot qu'il a lu est « œil ». À partir de cet âge là, il sait parfaitement lire et à 9 ans, il a fini de lire toute la bibliothèque municipale, surtout les romans d'aventures. À 19 ans, il découvre Franz Kafka et Fiodor Dostoïevski.
Il crée ensuite un théâtre de marionnettes et fait le clown dans un cirque.
Son père voulait qu'il devienne médecin mais en 1953, il quitte le Chili pour Paris, et travaille avec le mime Marceau pour lequel il écrit Le fabricant de masques. Il met ensuite en scène Maurice Chevalier.
En 1962, il crée le groupe Panique avec Roland Topor et Fernando Arrabal, en réaction au mouvement surréaliste.
En 1965, il fonde au Mexique le théâtre d’avant-garde de Mexico. Il y tourne deux films, El Topo et La Montagne sacrée, ce dernier inspiré du Mont Analogue de René Daumal.
À partir des années 1980, il anime dans divers lieux de Paris (comme une université, un bar ou un dojo) une réunion ouverte hebdomadaire, intitulée « Le Cabaret mystique », où il témoigne — dans l’esprit d’une agora ouverte à ses auditeurs — de thèmes touchant à l’éveil intérieur comme la pratique du zen (qu’il étudia avec Ejo Takata), les arts martiaux, la tradition chilienne, l’héritage spirituel de l’humanité, le massage, la « sagesse des blagues », la psychanalyse, Carlos Castaneda…
Les univers qu’il développe sont en général des univers de science-fiction, voire des mondes fantastiques. Ses histoires se caractérisent par la présence de nombreuses métaphores et symboles, auxquels il mêle souvent une description sociale ; l’on pense par exemple aux révoltes contre la dictature dans L'Incal, la reconstitution de la colonisation du Mexique par les conquistadores (des crapauds dans La Montagne sacrée) ou encore la description des bas-fonds d’une grande ville et des religions populaires dans Santa sangre.
Son parcours singulier est retracé dans deux ouvrages autobiographiques, Le Théâtre de la guérison et La Danse de la réalité (Albin Michel).
Jodorowsky est également connu dans sa pratique du tarot (divinatoire), pour lequel il a une approche plus jungienne, psychologique ou « psycho magique » qu’occultiste ou ésotériste.
Son travail autour du Tarot dit de Marseille englobe de nombreuses conférences depuis les années 1980, et plusieurs ouvrages parmi lesquels on peut notamment citer La Voie du Tarot, en co-écriture avec Marianne Costa. En outre il a créé – avec Philippe Tourrasse, dit Philippe Camoin (descendant de Jean-Baptiste Camoin, qui avait en partie hérité par mariage et en partie racheté la fabrique des héritiers du célèbre cartier Nicolas Conver) – une version modifiée et modernisée du tarot de Nicolas Conver à la fin des années 1990. La Voie du Tarot de Jodorowsky, éditions Albin Michel et la notice du Tarot de Marseille Jodorowsky-Camoin, éditions Camoin et Cie, précisent quelques détails sur la création de ce jeu de tarot : entièrement redessiné informatiquement sur la base d'un tarot de Nicolas Conver pour modèle, avec des ajouts de détails provenant de divers autres jeux de tarots dit de Marseille, de Besançon et autres, ainsi que l'ajout de couleurs modernisées, ce jeu de tarot viserait – aux dires des auteurs – à « reconstituer le tarot tel qu'il était à son origine », mais cette affirmation ne cadre pas du tout avec l'état actuel des connaissances historiques sur les tarots. En effet, le modèle de Conver est une version assez tardive du motif dit de Marseille, les nouvelles couleurs utilisées par Jodorowsky et Camoin ne sont pas retrouvées sur les tarots anciens, des détails inédits ou issus de divers jeux ont été introduits, etc.
La carrière cinématographique de Jodorowsky commence en 1957, avec La Cravate, un court métrage adaptant une nouvelle. Par la suite, il réalise Fando et Lis en 1967, adaptant cette fois une pièce de théâtre de Fernando Arrabal, autre membre du mouvement Panique. Par la suite, il va développer une œuvre plus personnelle dont la dimension « mystique » lui a apporté une certaine renommée. Ainsi, El Topo en 1970, qualifié de western métaphysique, puis La Montagne sacrée en 1973 — très librement inspirée du Mont Analogue de René Daumal —, sont considérés comme des « films culte ».
En 1975, Jodorowsky commence à travailler sur une adaptation du roman Dune de Frank Herbert. Le projet devait voir la participation d’Orson Welles, les décors de Mœbius et H.R. Giger, et des musiques de Pink Floyd (qui travaillèrent à des morceaux), Tangerine Dream et Magma (un groupe de musique par planète). Salvador Dalí avait accepté de jouer le rôle de l’empereur Padisha Shaddam IV. Toutefois le projet tourne court quand les producteurs lâchent Jodorowsky. Quelques années plus tard, David Lynch tournera son propre Dune mais sans lien avec les travaux préparatoires du projet de Jodorowsky.
Après Tusk (1978) et l’échec de l’adaptation de Dune, Jodorowsky s’éloigne du cinéma pour laisser s’exprimer sa créativité dans la bande dessinée. Santa sangre (1989) et Le Voleur d'arc en ciel (1992, avec Peter O'Toole et Omar Sharif) lui ont permis de renouer avec le cinéma et une nouvelle reconnaissance.
Au début des années 2000, Jodorowsky, qui n’a pas tourné depuis près de dix ans, tente de donner une suite à El Topo : Les Fils d'El Topo (The Sons of El Topo). Suite à des problèmes juridiques avec le producteur Allen Klein, le projet est renommé AbelCain. Le réalisateur a affirmé plusieurs fois son intention de mener le projet à terme, mais on ignore si ce sera effectif. Dans la même période, Jodorowsky a commencé un autre projet, intitulé Triptyque (Tryptych), encore inabouti également.
Un film co-produit par David Lynch, King Shot (en), était annoncé pour 2010. Marilyn Manson, Asia Argento et Nick Nolte devaient faire partie de la distribution mais, par manque de financement, le projet a été abandonné.
En 2012, Jodorowsky fait appel à des dons par le biais d'internet afin de produire un nouveau film adapté de son autobiographie La Danse de la Réalité, film tourné dans son village natal, Tocopilla, il ne serait pas destiné aux circuits classique de diffusion.
2001 marque le retour au théâtre de Jodorowsky avec Opéra panique, à la fois comme acteur, auteur et metteur en scène. En 2008 il écrit L’École des ventriloques pour la Compagnie Point Zéro (le spectacle est créé à Bruxelles en 2008 dans une mise en scène de Jean-Michel d'Hoop). En 2009, il écrit pour son fils Brontis Le Gorille, monologue inspiré de Communication à une académie de Franz Kafka, qu’il met lui-même en scène (création à Bruxelles en mai 2009).
Jodorowsky démarre dans la bande dessinée en 1966 (Anibal 5, saga illustrée par Moro). Mais c'est depuis les années 1980 que Jodorowsky travaille surtout comme scénariste de bande dessinée. Il est en particulier l’auteur de la série L'Incal, les premiers albums écrits avec son complice Mœbius qu'il a rencontré en 1975, avec lequel il avait précédemment travaillé sur l’ébauche avortée de Dune. Associé au dessinateur Juan Giménez, il produit La Caste des Méta-Barons, vaste saga se déroulant dans le même monde que L’Incal, où il donne libre cours à ses théories sur l’importance de la lignée, le rôle de la paternité et de l’union entre deux amants. Une autre série, Les Technopères, en collaboration avec le dessinateur Zoran Janjetov (avec lequel il a déjà collaboré sur la série Avant l'Incal), reprend et développe ses mythes personnels. Il scénarise également la série Juan Solo, une sorte de thriller dans une ville corrompue d’Amérique du Sud, où un jeune homme entame une sorte de parcours initiatique à travers la violence et l’immoralité. Jodorowsky et Mœbius se retrouvent en 2000 pour réaliser Après l'Incal, qui aurait dû constituer le début de l’histoire de la troisième série dans la chronologie de L’Incal, mais qui reste inachevé avec un seul album intitulé Le Nouveau Rêve. Finalement, c'est en 2008 que Jodorowsky crée la dernière partie du triptyque de L'Incal, avec le premier tome de la série Final Incal dessinée par José Ladrönn.
Il a aussi collaboré avec François Boucq sur les séries Face de Lune et Bouncer ainsi qu’avec Arno, Covial et Marco Nizzoli sur deux séries – Les Aventures d'Alef-Thau et Le Monde d'Alef-Thau – dans lesquelles le personnage principal, né enfant-tronc sans bras ni jambes, va acquérir au fur et à mesure des épisodes son intégrité physique et spirituelle.
De nombreux textes pour le théâtre dont Jodorowsky est l’auteur n’ont été à ce jour ni traduits ni édités en français.

11
abonnés

La Danza de la Realidad

de Alejandro Jodorowsky

4.1
Film La Danza de la Realidad

Ritual - Una storia psicomagica

de Giulia Brazzale

Film Ritual - Una storia psicomagica

The Island

de Kamen Kalev

3.9
Film The Island

NWR

de Laurent Duroche

1
Film NWR

Moebius Redux: A Life in Pictures

de Hasko Baumann

Film Moebius Redux: A Life in Pictures

Midnight Movies : Six films devenus...

de Stuart Samuels

1
Film Midnight Movies : Six films devenus cultissimes

Pas si grave

de Bernard Rapp

3
Film Pas si grave

La constellation Jodorowsky

de Louis Mouchet

Film La constellation Jodorowsky

Anticlimax

de Gelsen Gas

Film Anticlimax

La Montagne sacrée

de Alejandro Jodorowsky

4.3
Film La Montagne sacrée

El Topo

de Alejandro Jodorowsky

4.2
Film El Topo

Psychomagie, un art pour guérir

de Alejandro Jodorowsky

5
Film Psychomagie, un art pour guérir

Poésie sin fin

de Alejandro Jodorowsky

3.9
Film Poésie sin fin

La Danza de la Realidad

de Alejandro Jodorowsky

4.1
Film La Danza de la Realidad

Santa sangre

de Alejandro Jodorowsky

8
Film Santa sangre

The Rainbow Thief

de Alejandro Jodorowsky

Film The Rainbow Thief

La Montagne sacrée

de Alejandro Jodorowsky

4.3
Film La Montagne sacrée

Fando et Lis

de Alejandro Jodorowsky

3
Film Fando et Lis

El Topo

de Alejandro Jodorowsky

4.2
Film El Topo