Vipère au poing

2004 - Drame (1h36) de Philippe de Broca

Avec Catherine FrotJules SitrukJacques VilleretCherie LunghiHannah Taylor-GordonRichard BremmerSabine Haudepin, William Touil, Wojciech Pszoniak, Pierre Stévenin, Annick Alane, Paul Le Person, Alexia Barlier, Amélie Lerma, Dominique Paturel

75 personnes ont donné un avis sur ce film. Voir tout

Genre : Drame, Comédie

Durée : 1h36

Sortie : 6 octobre 2004

Réalisé par : Philippe de Broca

Nationalité : France

En 1922, après le décès de leur grand-mère paternelle qui se chargeait de leur éducation, le jeune Jean Rezeau et son frère Ferdinand retrouvent leurs parents revenus d'Indochine. Dans le cercle fermé de cette famille bourgeoise de l'entre-deux-guerres, Madame Marthe Rezeau déteste son mari dont elle a eu trois fils. Elle reporte alors sa haine sur ses enfants, notamment Jean, surnommé Brasse-Bouillon ... Les relations avec la mère, vite surnommée Folcoche , association de folle et de cochonne , vont prendre une tournure cauchemardesque.

Casting

Avis des utilisateurs (1)

Ma photo de profil Vous devez donner votre avis
pour écrire une critique.
  • a aimé Emotion
    4.0 -  Il y a 7 mois

    L’histoire se déroule en 1926. Après le décès de leur grand-mère paternelle qui se chargeait jusque-là de leur éducation, le jeune Jean Rezeau, dit « Brasse-Bouillon » (Jules Sitruk) et son frère Ferdinand dit « Freddie » (William Touil) retrouvent leurs parents revenus d'Indochine. Mais leur relation avec leur mère va prendre une tournure cauchemardesque. Celle-ci, qu'ils vont bientôt surnommer «Folcoche » (association de « folle » et de « cochonne ») (Catherine Frot), fait preuve envers eux de méchanceté et de sadisme, privilégiant leur frère cadet, Marcel dit « Cropette » (Pierre Stévenin), né en Indochine. Elle est particulièrement odieuse avec Jean, qui lui tient tête mais elle ira jusqu'à accuser son second fils de lui avoir volé de l’argent pour le faire envoyer en maison de redressement. Leur père, joué par Jacques Villeret, est l’incarnation de la lâcheté et de la veulerie et, pour éviter tout conflit avec sa détestable épouse, se réfugie dans sa passion, l'entomologie.

    Le comportement odieux de Folcoche trouvera son explication et sa justification vers la fin du film lorsqu'elle reviendra mourir chez Jean.

    Ce terrible récit est en partie autobiographique et a été inspirée à l'écrivain Hervé Bazin par sa propre enfance et l'histoire de sa famille.

    Mon opinion

    Un film passionnant, magistralement joué par Jules Sitruk, déjà révélé par ses rôles au cinéma dans Monsieur Batignole (2002) et Moi,César, 10 ans et ½, 1 m 39 (2003), Jacques Villeret remarquable en père lâche et une Catherine Frot, éblouissante de méchanceté dans une prestation réussissant presque à faire oublier celle, pourtant historique, d’Alice Sapritch dans la première adaptation de cette histoire (1971).

Vous avez aimé ?

Votre avis sur le film

Comptez-vous le voir ?

Vipère au poing

Votre avis sur le film

  • J'ai adoré
  • J'ai bien rigolé
  • Je suis refait
  • J'ai halluciné
  • J'ai aimé
  • J'ai été bouleversé
  • J'ai passé un bon moment
  • J'en ai pris plein les yeux
  • Je n'ai pas aimé
  • J'ai moyennement aimé
  • J'ai été déçu
  • Je me suis endormi
  • Je me suis ennuyé
  • J'ai eu peur
  • J'ai pleuré
  • WTF
  • J'ai besoin d'un aspirine
  • Je n'ai rien compris
  • J'ai été choqué
  • J'ai vomi
  • J'ai détesté
Vipère au poing
Valider
Vipère au poing
Valider