Une affaire de famille

2018 - Drame (2h01) de Hirokazu Kore-Eda

Avec Kirin Kiki, Sosuke Ikematsu, Lily Franky, Moemi Katayama, Sakura Ando, Mayu Matsuoka, Kengo Kora, Akira Emoto, Jyo Kairi, Chizuru Ikewaki, Yôko Moriguchi, Miyu Sasaki, Takayuki Yamada, Naoto Ogata

93 personnes ont donné un avis sur ce film. Voir tout

Titre original : Manbiki kazoku

Genre : Drame

Durée : 2h01

Sortie : 12 décembre 2018

Réalisé par : Hirokazu Kore-Eda

Nationalité : Japon

Une petite fille de 5 ans, couverte de bleus et de brûlures, vient de trouver un nouveau foyer au sein de la famille d'Osamu. Celui-ci a croisé son chemin alors qu’il revenait, avec son propre fils préadolescent, d’un raid de ravitaillement au supermarché. La fillette trouve un vrai cocon de tendresse dans cette famille hors normes. En effet, Papa, aidé de son fils qui ne va pas à l'école, vole à l’étalage. Maman fait les poches des clients de la blanchisserie industrielle où elle travaille et la fille aînée s’exhibe dans un peep-show, déguisée en écolière. Toute la famille s’entasse chez Mamie, elle-même plutôt douée pour l’arnaque...

Casting

Avis des utilisateurs (7)

Ma photo de profil Vous devez donner votre avis
pour écrire une critique.
  • a adoré Emotion
    5.0 -  Il y a 10 mois

    Excellent film japonais de l’année 2018

  • s'est ennuyé Emotion
    3.0 -  Il y a 10 mois

    Au Japon, la famille Shibata est pauvre et complète ses maigres revenus par de menus larcins chez les commerçants ou dans les supermarchés. Les cinq membres de la famille vivent dans une minuscule maison appartenant à Hatsue, la grand-mère, qui prend soin de chacun. On se rend vite compte que ce que l’on prend au début pour une famille biologique n’en est pas une mais plutôt l’adjonction hasardeuse de destins malheureux.

    Outre la « grand-mère », Hatsue, la « famille » se compose d’Osamu, qui travaille sur un chantier de construction, de Nobuyo (sa compagne), employée dans une blanchisserie, d’Aki, une adolescente vivant de ses charmes, de Shôta, un jeune garçon qu’Osamu et Nobuyo ont recueilli alors que, bébé, il avait été abandonné dans une voiture.

    Lorsque le film commence, Osamu et Shota reviennent à la maison après avoir volé de la nourriture dans un supermarché. Il fait nuit et froid et ils tombent sur Juri/Yuri, qui s’est enfuie de chez elle à cause de mauvais traitements que lui infligeaient ses parents biologiques et ils la ramènent chez eux.

    Tous partagent les maigres ressources mises en commun en espérant des jours meilleurs.

    Mon opinion

    Bien que l’histoire se déroule dans un pays dont nous avons souvent du mal à comprendre les codes, on ne peut qu’être ému par la situation de ces pauvres gens qui semblent vivre heureux… Les situations qui nous sont présentées ne sont pas si éloignées des personnages de Guédiguian dans Marius et Jeannette (1997) ou Les neiges du Kilimandjaro (2011) ou par Aki Kaurismaki dans Le Havre (2011). Malgré ce message, que l’on comprend, le film m’a paru très formel, terriblement lent et long. L’histoire de cette famille de bras-cassés m’a aussi beaucoup fait penser à un film italien vu récemment, Heureux comme Lazzaro, la poésie et la fantaisie en moins.

  • a aimé Emotion
    3.5 -  Il y a 10 mois

    De la tendresse, un drame social, une culture étrange, un cocktail intéressant et qui donne à réfléchir sur la famille - à voir

  • a été bouleversé Emotion
    4.0 -  Il y a 11 mois

    Difficile de trouver les mots pour un film dirigeant son spectateur vers un grand nombre d’émotion. Une affaire de famille m’a fait pleurer, rire, réfléchir. Un Japon bien différent de celui que l’on a l’habitude de voir, mais qui vaut le détour. Une sortie de la zone de confort par rapport au cinéma Européen ou américain, mais une expérience géniale.

  • 3.5 -  Il y a 11 mois

    Honnêteté, amour et solidarité sont les maîtres mots de ce drame familial à la dimension sociale de ce film japonais récompensé par la Palme d’Or 2018. Aux rythmes de magnifiques plans serrés d’une famille pauvre japonaise, le spectateur découvre les mœurs du pays, tout en comprenant que le réalisateur remet en question la structure traditionnelle stricte de la famille au Japon et dénonce l’invisibilité des populations pauvres dans le pays. Une poésie esthétique s’empare du film par les plans magnifiques des acteurs ou des paysages japonais permettant de donner un sentiment réaliste et fort aux personnages, notamment par la découpe en deux parties du film, où les liens de la famille apparaissent différents. En effet, le film s’intéresse beaucoup aux liens humains, et montre une face de la société japonaise peu mise en avant, toutefois le film est très long et par moment ennuyeux. En effet, ce drame social rappelle l’univers de Ken Loach, mais le manque de rythme, la lenteur du scénario et le dénouement ambigu du film le rendent vite lassant. En somme, ce film est très beau poétiquement et esthétiquement, mais il n’en reste pas moins ennuyeux pour une Palme d’Or.

  • a été bouleversé Emotion
    5.0 -  Il y a 11 mois

    Un chef-d'œuvre d'intelligence, de sensibilité et de poésie.

  • a été bouleversé Emotion
    4.0 -  Il y a 11 mois

    De Hirokazu Kore-eda (2018).
    La dernière palme de Cannes (2018) s'avère un film touchant, avec des personnages vraiment forts et attachants. Autant qu'une étude documentaire presque naturaliste de la réalité (un peu cachée, du moins ignorée) du Japon d'aujourd'hui.
    Filmé au plus près des personnages, on suit avec curiosité la vie de cette famille un peu particulière . Jusqu'à s'y attacher réellement . La société japonaise avec ses faiblesses et ses travers est montrée avec une précision mais aussi une grande délicatesse sans jugement péremptoire . Le cinéaste ne juge pas et s'il n'explique pas non plus, il nous donne les clés des travers et comportements des personnages. C'est parfois cocasse . Les personnages sont vraiment attachants de la grand mère à Osamu et sa femme sans oublier la petite fille.

Vous avez aimé ?

Votre avis sur le film

Comptez-vous le voir ?

Une affaire de famille

Votre avis sur le film

  • J'ai adoré
  • J'ai bien rigolé
  • Je suis refait
  • J'ai halluciné
  • J'ai aimé
  • J'ai été bouleversé
  • J'ai passé un bon moment
  • J'en ai pris plein les yeux
  • Je n'ai pas aimé
  • J'ai moyennement aimé
  • J'ai été déçu
  • Je me suis endormi
  • Je me suis ennuyé
  • J'ai eu peur
  • J'ai pleuré
  • WTF
  • J'ai besoin d'un aspirine
  • Je n'ai rien compris
  • J'ai été choqué
  • J'ai vomi
  • J'ai détesté
Une affaire de famille
Valider
Une affaire de famille
Valider