Note presse

925 personnes ont donné un avis sur ce film. Voir tout

Genre : Drame

Durée : 2h20

Sortie : 8 octobre 2014

Réalisé par :

Nationalité : Canada

Une veuve mono-parentale hérite de la garde de son fils, un adolescent TDAH impulsif et violent. Au coeur de leurs emportements et difficultés, ils tentent de joindre les deux bouts, notamment grâce à l’aide inattendue de l’énigmatique voisine d’en face, Kyla. Tous les trois, ils retrouvent une forme d’équilibre et, bientôt, d’espoir.

Casting

  • Michèle Lituac

    Michèle Lituac Directrice du centre

  • Viviane Pascal

    Viviane Pascal Marthe

  • Natalie Hamel-roy

    Natalie Hamel-roy Natache

Avis des utilisateurs (50)

Ma photo de profil Vous devez donner votre avis
pour écrire une critique.
  1. 5.0 Il y a 4 ans

    Pas de doute je suis allée voir le film en avant première parce que j'aime énormément les précédents de ce réalisateur dont je suis précieusement le parcours. Du premier film "J'ai tué ma mère" a "Tom a la ferme" jusqu'à aujourd'hui "Mommy". C'était donc déjà beaucoup d'émotion de me rendre a l'avant première du bébé de Cannes et du film que je convoite depuis 6 mois.

    Je m'attendais a du Dolan différent, du bling bling Cannois. Et en venant sans réelle appréhension, une fois le générique de fin tombé, j'étais touché par le sujet et sidéré par le génie du film.

    Faire le choix d'aller voir ce film, c'est changer votre vision du cinéma a vie, connaissant Dolan ou pas. (Même si je vous conseille quand même de voir les autres aussi.) Car si vous aimez le cinema, il est impossible de ne pas aimer le film. Et si vous aimez Dolan, courez de suite au cinema le plus proche vous n'allez rien regretter.

    Xavier Dolan, un prodige sans aucun doute, un artiste complet qui s'exprime purement et sincèrement soit l'antithèse absolue de Woody Allen, ce qui est appréciable.
    Un cinema pure, sans prétention etune beauté cinématographique qui nous pique les yeux et les neurones.
    Je suis resté bouche bée d'un tel film et il est clair qu'avec ce chef d'oeuvre, il va au delà de n'importe quel concept de Grand Prix Cannois. C'est du grand Dolan, c'est grandiose!
    A présent, ne lisez plus de critique, prenez juste 10 euros et allez au cinéma.

    16 J'aime
    -
    2 commentaires
    Il y a 4 ans

    Bonjour Mary, merci pour ce partage(pour les autres aussi je vois que es très prolifique).

    Une question à propos de ton commentaire: en quoi Dolan est il l'antithèse du Grand Woody? Il me semble
    pouvoir faire quelque rapprochements non? La passion, l'amour des
    personnages, le style romancé..
    Aux plaisirs

    Il y a 4 ans

    Bonjour Raphael,

    Pour répondre à votre question, oui Dolan est une antithèse pour moi à Woody Allen. Le cinéma de Woody Allen est toujours dans la démonstration de crise existentialiste bourgeoise, spirituelle, et philosophique,. Le temps pour Minuit à Paris, l'humain démuni face à la passion amoureuse dans Match Point, les tentations humaines sexuelles dans a peu près tout ses films mais surtout dans Vicky Cristina Barcelona, Manhattan ou To Rome With Love, alors que Dolan fait l'inverse.
    Dolan montre une classe populaire avec ses complexes face à un problème terre à terre, sans en enlever l'aspect philosophique. Chez Woody Allen on flâne d'un va et vient intellectuelle et chez Dolan on est pris par nos émotions sur le vif, et l'on se prend des claques émotionnelles.
    Dans ses films, Woody Allen a tendance à faire du beau de ce qui l'est déjà. Des beaux acteurs, une superbe bande originale, des belles villes, des beaux couché de soleil etc. Dolan, lui, met en beauté ce qui ne l'est pas.
    Dans Mommy, on est dans une ville dont on connait pas le nom au fin fond du Québec, les acteurs sont peu connu, ne sont pas choisi pour leur critère de beauté et quand à la bande originale, Céline Dion, Lana Del Rey, Counting Crows, c'est de la pop, rien de trop frissonnant.
    Mais pourtant, n'avait vous pas trouvé la scène d'ouverture d'écran et la dernière scène magnifique? Puis d'autres et j'en passe... Le traitement de l'image, les choix de plan sont brillants. Xavier Dolan fait de son cinéma un art de transformation, un zoom de toute beauté d'une chose que l'on ignorait. C'est du génie cinématographique!
    Alors certes Woody Allen fait frissonner c'est vrai avec justement toute ces beautés. Qui n'a pas été conquis par les images et les belles métaphores de Minuit à Paris? Mais je dirais qu'en rien son cinéma (même si je n'ai pas tout vue et ait encore beaucoup à apprendre ) ne se risque à la transformation. Il ne transforme pas ce qu'il voit, Woody Allen ne fait qu'accentuer les couleurs de ce qu'il voit.
    Je comprends cependant ce que vous voulez dire quand vous dites qu'il y a un aspect romancé dans ces deux styles. Je ne dirais pas le contraire, mais n'est-ce pas plus facile de romancer une histoire qui par ses ingrédient, l'est déjà? Prendre Colin Firth et Emma Stone , comme dans sa dernière oeuvre, où l'on est dans les années 20 sur la French Riviera..N'est-ce pas déjà romancé?
    Xavier Dolan part de rien. Un sujet presque documentaire, un cadre banal et il en fait un chef d'oeuvre poignant à la fois beau et ayant un aspect romancé. N'est-ce pas merveilleux :)

    L'antithèse est alors sur le fond, les choix de réalisation complètement différents voir même opposés. C'est d'ailleurs souvent le manque que je ressens d'un Woody Allen. Tout est parfois trop beau, trop figé, trop perché dans une haute bourgeoisie un peu surréaliste, soucieuse d'une certaine spiritualité souvent "bien pensante" à mon goût , qu'on a du mal à être bluffé ou à ne serait-ce qu'apprécier la thèse générale du film tant le réalisateur nous pousse à regarder ailleurs. Alors que pour Dolan même si ses premiers films ont des imperfections de débutants, je ressors toujours bluffé de la théorie générale, ( et pas que) grâce au génie de réalisation.

    5 J'aime
  2. 5.0 Il y a 4 ans

    Encore une claque par Dolan ! J'avais adoré Laurence Anyways et ce Mommy est aussi bien. Sa maîtrise technique superbe. Ce cadrage génial. La bande sonore parfaite ! Et ces 3 acteurs canadiens tout simplement parfait. J'ai adoré. Ce Dolan est un grand.

    9 J'aime
  3. Il y a 4 ans

    La chanson de fin est obviousement bien choisie.

    5 J'aime
  4. 4.0 Il y a 4 ans

    Aimé est un euphémisme : Mommy, le nouveau chef-d'oeuvre du jeune Dolan est tout simplement le film le plus beau que j'ai vu. Un tourbillon d'émotions jusqu'au bout et par de multiples moyens que le réalisateur manie incroyablement.

    4 J'aime
  5. Il y a 4 ans

    Après la projection au Festival de Cannes , tous les spectateurs se sont levés . Nous avons applaudit Xavier Dolan & son casting pendant 10 minutes. Dolan était d'ailleurs en larmes. Je crois que ces intenses minutes résument la puissance & la beauté de ce film.
    Un énorme coup de cœur .

    4 J'aime
  6. 5.0 Il y a 4 ans

    Ce film est un véritable chef-d'oeuvre dans tout ce qu'il essaye d'entreprendre.
    Une histoire qui prend aux tripes, une photographie sublime, un casting époustouflant. La mise est scène est parfaite et souligne encore une fois le talent indéniable du jeune Canadien. Mommy est un ascenseur émotionnel qui nous emmènes très loin.

    3 J'aime
  7. Il y a 4 ans

    Mommy, le cinquième film de Xavier Dolan, s'est imposé comme la claque du 67ème Festival de Cannes. De nouveau, le jeune prodige met la figure maternelle au centre de son œuvre. Anne Dorval y interprète le rôle d'une mère dépassée, désemparée par les troubles psychiatriques de son fils. Steve (Antoine-Olivier Pilon) est un ado difficile souvent violent. Expulsé d'un énième centre correctionnel, il retourne vivre avec sa mère. Kyla (Suzanne Clément), une voisine bègue, débarque dans leur vie.

    Bouleversante, l'union de ces trois personnages, malmenés par la vie, se révèle cathartique pour chacun d'eux. Mommy est un film sur fond de complexe œdipien, de sentiments exacerbés. Il dépeint les relations humaines et les problèmes de la vie sans artifice .


    Les plans de Xavier Dolan éblouissent le spectateur par son esthétisme, notamment à travers l'originalité du format carré qui nous immerge dans l'intériorité des personnages . Dolan nous offre un mélo déchirant, truffé de belles surprises. On en ressort le souffle coupé. Mommy méritait la Palme d'Or. En témoigne la longue ovation à l'issue de la projection. Troublant et touchant, le coup de cœur du public et du jury de Cannes sortira en salles le 8 octobre prochain.

    3 J'aime
  8. 5.0 Il y a 4 ans

    Souffrant du Trouble de Déficit de l'Attention, un jeune blond sort de l'institution spécialisée sous l’œil de sa mère bordée d'une grossièreté, plus ou moins que son fils. Tous les deux rencontre une mystérieuse voisine en congé sabbatique, la vie reconnaît des hauts et bas, mais, un jour ou l'autre, la mère va-t-elle supporter la présence de son fils intérieurement violent ? Tout le long du film dans un magnifique format carré qui nous invite à partager une forte émotion, une angoisse nous étouffant.

    Les techniques sont très travaillés, ce qu'on ne voit pas très souvent dans des films. Le ralenti, le flou, le contraste, le gros plan... rien à dire, Xavier Dolan est un vrai artiste professionnel assoiffé des idées brillantes. Comme toujours, les acteurs fétiches du réalisateur sont magnifiques, surtout la mystérieuse voisine dont on n'attendait pas vraiment à ce point-là. Un grand bref, un bel album de portrait de famille inspiré des figures maternelles, pas forcément la mère de Xavier Dolan.
    (déjà posté sur AlloCiné)

    3 J'aime
  9. 5.0 Il y a 3 ans

    Monsieur Dolan ! Un des plus beaux chef-d'œuvre de ces dernières années..
    Un film bouleversant avec une BO superbe qui nous accompagne afin de nous faire passer par toute les émotions ! Je m'attendais à une ambiance beaucoup plus malsaine.. Mention spéciale pour Antoine-olivier Pilon juste exceptionnel !

    2 J'aime
    -
    1 commentaire
    Il y a 3 ans

    Cool vraiment

  10. 5.0 Il y a 4 ans

    Une claque monumentale ! Ce film est l’un des plus beaux, des plus forts que j’ai vu pendant ces dernières années !
    Le trio d’acteurs Suzanne Clément, Antoine-Oliver Pilon et Anne Dorval est tout simplement grandiose et nous donne des frissons tout au long de ces 2H20 de pure chef d’œuvre.
    Xavier Dolan nous offre un film d’une sensibilité étonnante avec une manière de filmé tout simplement sublime, une subtilité peu commune et une bande original à coupé le souffle.
    Bref un chef d’œuvre comme on en voit peu qui aurait amplement mérité la palme d’or !!

    2 J'aime

Vous avez aimé ?

Votre avis sur le film

Comptez-vous le voir ?

Mommy

Votre avis sur le film

  • J'ai adoré
  • J'ai bien rigolé
  • Je suis refait
  • J'ai halluciné
  • J'ai aimé
  • J'ai été bouleversé
  • J'ai passé un bon moment
  • J'en ai pris plein les yeux
  • Je n'ai pas aimé
  • J'ai moyennement aimé
  • J'ai été déçu
  • Je me suis endormi
  • Je me suis ennuyé
  • J'ai eu peur
  • J'ai pleuré
  • WTF
  • J'ai besoin d'un aspirine
  • Je n'ai rien compris
  • J'ai été choqué
  • J'ai vomi
  • J'ai détesté
Mommy
Valider
Mommy
Valider