Lost River

2015 - Thriller (1h45) de Ryan Gosling

Avec Christina HendricksSaoirse RonanEva MendesMatt Smith, Iain De Caestecker, Ben MendelsohnBarbara SteeleReda Kateb

Note presse

193 personnes ont donné un avis sur ce film. Voir tout

Genre : Thriller

Durée : 1h45

Sortie : 8 avril 2015

Réalisé par : Ryan Gosling

Nationalité : États-Unis

Dans une ville qui se meurt, Billy, mère célibataire de deux enfants, est entraînée peu à peu dans les bas-fonds d’un monde sombre et macabre, pendant que Bones, son fils aîné, découvre une route secrète menant à une cité engloutie. Billy et son fils devront aller jusqu’au bout pour que leur famille s’en sorte.

Avis des utilisateurs (13)

Ma photo de profil Vous devez donner votre avis
pour écrire une critique.
  • a adoré Emotion
    5.0 -  Il y a 4 ans

    (Detroit), USA.
    A cause de la crise des subprimes, les zones pavillonnares se vident de leurs habitants pris à la gorge par des taux d'intérêt trop élevés.
    Billy, mère célibataire, élève ses deux garçons et doit se résigner à accepter un travail plutôt macabre que son banquier lui a proposé pour ne pas perdre la maison familiale dans laquelle elle est née.
    De son côté, Bones son fils aîné désormais un jeune homme, conscient des difficultés financières de sa mère, dépouille les maisons de la ville abandonnée, de leur cuivre qu'il revend. Mais cela ne plaît pas à Bully, le caïd de la ville qui s'accapare tout.
    Un jour, Bones poursuivi par Bully découvre une rue abandonnée qui mène à un lac artificiel dont le fond recèle un village englouti.

    Première réalisation, premier coup de maître !
    Le ténébreux Ryan Gosling ne faillit pas à son image. L'univers qu'il nous présente colle en tout point à sa personnalité (celle qu'il nous montre) et déclare sans fard son amour du septième art. Il n'hésite pas d'ailleurs à faire référence à un certain cinéma indépendant car hors circuit hollywoodien.
    On pense aisément à David Lynch dans les scènes underground et la photographie est très proche de celle de Francis Ford Coppola.
    Côté scénario, Gosling nous invite à réfléchir sur son Amérique, celle qui pour le Roi $ est prête à effacer de la carte une ville entière et laisser sur le bas-côté nombre de ses concitoyens.
    Le côté sombre de cette Amérique, où l'American dream est toujours possible, est fascinante par sa noirceur et sa réalité palpable.

    Ryan Gosling se lance derrière la caméra pour la première fois et nous montre un certain talent, qu'il aura à confirmer, mais dont il possède déjà les arcanes supérieures.

    (J'ajouterai n'être pas d'accord avec nombre de critiques proclamés qui qualifient ce film trop manichéen, confus, caricatural, trop gothique lynchéen ou autre. Ce jeune garçon s'est lancé dans une réalisation avec ses tripes et sa propre vision du monde dans lequel il a grandi. Ses sources sont les siennes, véridiques, qu'il est normal de présenter dans une première réalisation. Dans un premier film, on retrouve toujours une part de l'histoire vécue de son réalisateur. C'est pourquoi il fait du cinéma.)

    Donc, oui, au final et encore une fois, j'ai adoré ce film et je ne manquerai pas de le voir une seconde fois sur grand écran.
    Faites comme moi, allez-y !!! (Je ne suis pas payé pour ça, ne vous inquiétez pas !) Juste pour mon plaisir !

    7 J'aime
    -
    5 commentaires
    Il y a 4 ans

    il n'est jamais dit que l'histoire se passe a Detroit ni même que la ville soit déserte à cause de la crise des subprimes.

    Il y a 4 ans

    Non, c'est vrai.
    Mais Gosling s'est inspiré de sa propre ville de naissance frappée durement par les conséquences de la crise des subprimes, Detroit. C'est lui-même qui l'a expliqué lors d'une conférence de presse.

    Il y a 4 ans

    J'ai malgré tout mis (Detroit ) entre parenthèses pour ne pas montrer du doigts cette ville. Mais le départ des riverains est bien dû à cette crise financière, c'est très clair dans les dialogues.

    Il y a 4 ans

    Ryan Gosling est canadien, il a connu Detroit (us), et la crise des subprimes, pendant qu'il tournait les Marches du Pouvoir avec George Clooney. La ville "fantôme"qu'est Détroit, a été le point de départ de sa photographie.

    La partie inspirée de son enfance, concerne la ville au fond de l'eau.

    Il y a 4 ans

    Mea culpa, Julie, c'est toi qui a raison. Gosling est né au Canada.
    Mais c'est bien la ville de Detroit touchée par la crise qui l'a inspiré pour sa cité devenue fantôme.

  • Il y a 4 ans

    Bande annonce très bizarre qui ne donne pas envie de voir le film 😞

    2 J'aime
  • n'a pas aimé Emotion
    2.5 -  Il y a 1 an

    Le ressenti sur ce film est assez étrange, les mises en scènes sont assez réussi, belle lumières, les acteurs sont bien mis en valeur mais le sujet traité est glauque tout ceci tourné dans une sorte de ville abandonné, un menace pesante et permanente tout le long du film , je n'ai pas vraiment apprécié les traits de ce scenario

    1 J'aime
  • a moyennement aimé Emotion
    2.5 -  Il y a 3 ans

    J'ai failli mettre que j'avais détesté ou que je m'étais endormi mais ce film mérite un peu mieux. On s'ennuie la première heure sans trop comprendre cette famille perdue dans un coin paumé des USA et dans la "fange" américaine pauvre, poisseuse, dépressive et malsaine. Enfin, la dernière demi - heure arrive et nous fait stresser et on apprécie le cinéma de Ryan Gosling.

    1 J'aime
  • a aimé Emotion
    4.0 -  Il y a 3 ans

    Eh bah au moins, il ne laissera pas indifférent. Il faut dire que le Ryan, il a bien suivi les préceptes du Refn ; on sent comme un arrière goût de Only god forgives, et c'est peu dire. L'esthétique plutôt pas mal est très accès sur le parti pris chromatique à base de couleurs vives et de sombres contrastes. J'adore, perso' c'est ma petite gourmandise, cette connerie.

    Alors qu'on en fasse un génie, mouais bon, okay ; on va peut-être pas s'avancer aussi loin. Parce qu'il manque encore une touche personnelle forte pour que le padawan se démarque véritablement de son maître jedi, qu'il quitte le nid comme qui dirait. Mais les détracteurs ont tort. Oui, c'est un film complètement arty sur les bords et oui, ça peut agacer ; plutôt deux fois qu'une, même. Oui enfin, il y a quelques maladresse dans la réalisation. Notamment les jeux avec la bande originale (et la bande son en générale) qui sont parfois excessifs à mon goût.

    Mais zut, quoi ! Outre le fait qu'il s'agit de sa première réalisation (ce qui n'est qu'à moitié une excuse, selon moi), on ne peut décemment pas aller aussi loin dans un registre aussi particulier et faire des concessions pour plaire à tout le monde, si ? Pour ma part, je dois dire que j'ai préféré Lost River à Only God Forgives, par exemple. Peut-être parce que le second est vraiment trop sérieux et sombre tandis que le premier a quelque chose en plus, une touche de magie et de rêve qui suggère l'espoir.

    Il y a de ses émotions particulières qui nous touchent beaucoup lors de nos flâneries dans des lieux à l'architecture particulière. L'univers se résume à un environnement, le scénario aussi. Tout tourne autour de la ville déserte de Lost River, tout flatte constamment le surnaturel. Et l'effet, assez peu marqué au début, va en s'accroissant. Tout le film n'est qu'une spirale descendante vers cet abysse mystérieux qui fascine : des immeubles tagués de l'ouverture au fond de la rivière, du jour à la nuit, de l'immobilité aux flammes et aux plans inclinés, l'entité entière du film concourt à l'immatériel.

    Il n'y a pas jusqu'aux acteurs qui ne fassent partie intégrante du décorum. Bones, Rat, ne sont connus que par un nom surréel aux allures de cognomen ; et chacun d'entre eux, avec son attribut bien particulier, ressemble plus à un monstre, à une bête de foire, qu'à un véritable personnage. Tels les reliques d'une ville disparue ou tout du moins les victimes d'une malédiction qui sévit comme une zone irradiée, ils sont des produit de cet univers étrange et ne vivent que pour l'illustrer. L'univers devient de plus en plus burlesque, cauchemardesque ; et le cabaret où travaille Billy est à peine métaphorique.

    Et même s'il est violent et obscur, j'ai ressenti beaucoup de chaleur dans ce film. Comme si l'on vivait une lente et progressive régression vers l'enfance. Je pense que c'est tout simplement l'effet des procédés employés par le Ryan, mais j'ai l'impression que les villes désertes nous parlent. En cherchant à qualifier Lost River, la seule étiquette à peu près stable que j'ai pu trouver est celle de film post-apocalyptique contemporain. Le sentiment de solitude, de sortie de la civilisation, cette impression d'être à un carrefour entre deux monde, comme si les Goonies venaient de rencontrer La route ; c'est vraiment ce qui m'a plu le plus.

    Alors je peux comprendre qu'on n'aime pas. Je peux même comprendre qu'on déteste. Mais putain je comprends vraiment pas comment on peut dire que c'est objectivement mauvais.

    1 J'aime
    -
    2 commentaires
    Il y a 3 ans

    Super commentaire 😊 Mais un seul truc que j'ajouterai ; c'est qu'il est angoissant et perturbant. J'ai jamais eu aussi Peur devant un film alors que les films d'horreur je les regardent sans probleme.

    Il y a 3 ans

    Ah ouais ? J'ai pas ressenti de la peur, mais je vois ce que tu ressens.

  • a adoré Emotion
    5.0 -  Il y a 4 ans

    Attention chef-d'oeuvre! Ryan Gosling s'est inspiré de ses maîtres de réalisation. L'histoire peut surement paraitre ennuyeuse sauf si on est envoûter par l'image qui elle-même raconte une histoire. Les acteurs sont dingues! Un des meilleurs films que j'ai vu ce mois ci!

    1 J'aime
  • a moyennement aimé Emotion
    2.5 -  Il y a 4 ans

    Grand fan de Gosling a la base. Je trouve qu'il est excellent réalisateur. Très talentueux. Mais alors l'histoire un peu trop WTF pour moi. Je suis pas entrée dedans. Un peu trop lent. Des images sublimes et une musique qui aurait pu encore être mieux avec plus de morceaux. Un peu de regret mais expérience sympa.

    1 J'aime
  • a envie de le voir Emotion
    Il y a 4 ans

    Un mélange de Lynch et de Kubrick, au top 👍

    1 J'aime
    -
    2 commentaires
    Il y a 4 ans

    Tu sors Laureen

    Il y a 4 ans

    Plait-il ? C'est mon avis, nous ne sommes pas obligés d'avoir le même :-)

  • a aimé Emotion
    4.0 -  Il y a 4 ans

    C'est un bon mélange entre Refn / Malick et Lynch. C'est donc sombre, violent et d'une esthétique quasi parfaite. Mais malheureusement, rien de personnel ou novateur. Ça se regarde avec plaisir mais ça ne restera pas.

    1 J'aime
    -
    2 commentaires
    Il y a 4 ans

    Entièrement d'accord pour la comparaison et la remarque sur la photo qui est vraiment très belle.
    En ce qui concerne le personnel et innovant, c'est son premier film ! Rare sont les réalisateurs qui frappent aussi fort dès le premier long métrage !
    J'attends ses prochains films avec impatience

    3 J'aime
    Il y a 4 ans

    Rare sont ceux qui frappent fort dès leur premier film, mais les plus grands réalisateurs au monde ont toujours commencé par qqch de fondamentalement novateur. On a tendance a oublier qu'aujourd'hui avec de l'argent et un bon chef op, on peut tourner un bon film et s'approprier tout le mérite. J'ai un peu peur de Ca avec Gosling mais en effet laissons lui le bénéfice du doute :-)

  • a moyennement aimé Emotion
    3.0 -  Il y a 1 an

    Vu en Replay le 02/09/2017 - Note : 12/20

Vous avez aimé ?

Votre avis sur le film

Comptez-vous le voir ?

Lost River

Votre avis sur le film

  • J'ai adoré
  • J'ai bien rigolé
  • Je suis refait
  • J'ai halluciné
  • J'ai aimé
  • J'ai été bouleversé
  • J'ai passé un bon moment
  • J'en ai pris plein les yeux
  • Je n'ai pas aimé
  • J'ai moyennement aimé
  • J'ai été déçu
  • Je me suis endormi
  • Je me suis ennuyé
  • J'ai eu peur
  • J'ai pleuré
  • WTF
  • J'ai besoin d'un aspirine
  • Je n'ai rien compris
  • J'ai été choqué
  • J'ai vomi
  • J'ai détesté
Lost River
Valider
Lost River
Valider