Les Demoiselles de Rochefort

8 mars 1967 - Musical (2h04) de Jacques Demy

Avec Catherine DeneuveFrançoise DorléacJacques PerrinGeorge Chakiris, Grover Dale, Michel Piccoli, Jacques Riberolles, Gene KellyDanielle Darrieux, Geneviève Thénier, Henri Crémieux, Agnès Varda, Patrick Jeantet, Rene Pascal

58 personnes ont donné un avis sur ce film. Voir tout

Genre : Musical

Durée : 2h04

Sortie : 8 mars 1967

Réalisé par : Jacques Demy

Nationalité : France

Delphine et Solange sont deux jumelles de 25 ans, ravissantes et spirituelles. Delphine, la blonde, donne des leçons de danse et Solange, la rousse, des cours de solfège. Elle vivent dans la musique comme d'autres vivent dans la lune et rêvent de rencontrer le grand amour au coin de la rue. Justement des forains arrivent en ville et fréquentent le bar que tient la mère des jumelles. Une grande foire se prépare et un marin rêveur cherche son idéal féminin...

Casting

Avis des utilisateurs (3)

Ma photo de profil Vous devez donner votre avis
pour écrire une critique.
  • 4.5 -  Il y a 2 mois

    Film culte puisqu’avant-gardiste pour l’époque tout en restant toujours d’actualité aujourd’hui par la beauté des acteurs, des décors et bien entendu des compositions de Michel Legrand. Cette comédie musicale de Jacques Demy entremêle le style de la Nouvelle Vague avec la tradition de la comédie musicale à l’américaine comme en atteste la présence du maître du genre, Gene Kelly. Bien que poursuivi par l’histoire malheureuse de Françoise Dorléac, ce film reste marquant dans son approche à la notion de famille, et plus précisément à celle de sœurs, la réalité de leur relation étant due à leur vrai lien de parenté. Ce film est une ode à l’esthétique au regard de la multitude de couleurs différentes et primaires sur les murs de Rochefort, mais cache aussi une profonde tristesse, celle de la solitude. En effet, dans ce film, l’homme comme la femme semble se destiné à un amour unique et à sa recherche infinie, plongeant généralement l’individu dans une triste solitude plus que dans une quête sublimée par le chant. Le chef-d’œuvre de Jacques Demy, réédité récemment, reste un classique du genre.

  • a passé un bon moment Emotion
    4.0 -  Il y a 6 mois

    Présentation

    Le film se déroule à Rochefort (Charente-Maritime) dans les années 60. Les sœurs Garnier sont jumelles. Delphine, la blonde (CatherineDeneuve) est professeur de danse et sa sœur, Solange, la brune (Françoise Dorléac) enseigne le solfège. Toutes les deux rêvent de « monter » à Paris. Leur mère Yvonne Garnier (Danielle Darrieux) tient un café sur la place Colbert, au cœur de Rochefort. Autour d’elles gravitent plusieurs personnages : Papé, le père d’Yvonne, qui fabrique des maquettes, Josette, la serveuse, Boubou, le fils d’Yvonne, Maxence, un marin rêveur (Jacques Perrin), Subtil Dutrouz, un étrange retraité (Henri Crémieux). Une kermesse se préparant, une troupe de forains arrive à Rochefort et s’installe sur la place : parmi eux, deux copains, venus présenter des motos et des bateaux, Etienne (George Chakiris) et Bill (Grover Dale).

    En se rendant chez son amant, Guillaume Lancien (Jacques Riberolles), qui tient une galerie de tableaux, pour lui annoncer qu’elle ne veut plus le voir, Delphine découvre un portrait peint par Maxence qui lui ressemble étrangement. Pendant ce temps, Solange se rend chez Simon Dame (Michel Piccoli), gérant d'un magasin de musique qui lui propose de lui faire rencontrer Andy Miller (Gene Kelly), un musicien américain de passage à Paris. En allant chercher Boubou à la sortie de l'école, Delphine tombe sur Étienne et Bill.

    Mon opinion sur ce film

    Je n’avais encore jamais vu ce film passé sur Arte pour les fêtes de Noël 2018 dans son intégralité. Certes, le scénario est mince et les dialogues simplistes mais ce n’est pas ce qu’on attend de cette comédie musicale enlevée, éclatante de couleurs, où les danseurs virevoltent et dont il se dégage à la fois une impression de bonheur mais aussi, curieusement, un sentiment de nostalgie, voire même une certaine tristesse. On sait aussi que c’est quelques mois seulement après la sortie des Demoiselles de Rochefort que Françoise Dorléac se tua à bord de la voiture qui la conduisait à l’aéroport de Nice, où elle devait prendre l’avion pour Londres pour assister à la présentation du film.

  • a adoré Emotion
    5.0 -  Il y a 1 an

    All time favourite

Vous avez aimé ?

Votre avis sur le film

Comptez-vous le voir ?

Les Demoiselles de Rochefort

Votre avis sur le film

  • J'ai adoré
  • J'ai bien rigolé
  • Je suis refait
  • J'ai halluciné
  • J'ai aimé
  • J'ai été bouleversé
  • J'ai passé un bon moment
  • J'en ai pris plein les yeux
  • Je n'ai pas aimé
  • J'ai moyennement aimé
  • J'ai été déçu
  • Je me suis endormi
  • Je me suis ennuyé
  • J'ai eu peur
  • J'ai pleuré
  • WTF
  • J'ai besoin d'un aspirine
  • Je n'ai rien compris
  • J'ai été choqué
  • J'ai vomi
  • J'ai détesté
Les Demoiselles de Rochefort
Valider
Les Demoiselles de Rochefort
Valider