La visite de la fanfare

2007 - Comédie (1h25) de Eran Kolirin

Avec Sasson GabaiRonit Elkabetz, Saleh Bakri, Khalifa Natour, Shlomi Avraham

Note presse

7 personnes ont donné un avis sur ce film. Voir tout

Titre original : The Band's Visit

Genre : Comédie

Durée : 1h25

Sortie : 19 décembre 2007

Réalisé par : Eran Kolirin

Nationalités : France, Israël, États-Unis

Un jour, il n'y a pas si longtemps, une petite fanfare de la police égyptienne vint en Israël. Elle était venue pour jouer lors de la cérémonie d'inauguration d'un centre culturel arabe. Seulement à cause de la bureaucratie, d'un manque de chance ou de tout autre concours de circonstance, personne ne vint les accueillir à l'aéroport. Ils tentèrent alors de se débrouiller seuls, pour finalement se retrouver au fin fond du désert israélien dans une petite ville oubliée du monde. Un groupe de musiciens perdu au beau milieu d'une ville perdue. Peu de gens s'en souviennent, cette histoire semblait sans importance...

Casting

Avis des utilisateurs (1)

Ma photo de profil Vous devez donner votre avis
pour écrire une critique.
  • s'est endormi Emotion
    0.5 -  Il y a 8 mois

    Suite à un quiproquo, la fanfare de la police d'Alexandrie (Egypte), invitée en Israël pour l'inauguration d'un centre culturel égyptien, débarque dans une banlieue perdue, dénommée Beit Hatikva ("la maison de l'espoir" !), située en plein désert du Néguev. Sans argent, sans endroit où dormir, ils sont accueillis par Dina, une énergique patronne de restaurant, qui les place pour la nuit chez ses amis.

    Mon opinion : soporifique !

    J'ai parfaitement compris où voulait en venir le réalisateur : l'idée de départ était excellente et aurait pu donner lieu, sous la direction d'un Roberto Benigni, par exemple, à une comédie sympathique. Mais l'indigence du scénario et des dialogues, le monolithisme des acteurs (si l'on excepte la belle Ronit Elkabetz qui joue le rôle de Dina et évoque une Anna Magnani israélienne), la fixité de la caméra, font que ce film dégage un ennui profond, une désespérance infinie que peu de moments rachètent. Quelques rares instants lumineux (la leçon de séduction à la patinoire, par exemple) surnagent de cette insupportable et pénible torpeur et il faut attendre l'ultime scène pour enfin entendre quelques accords s'élever de cette lamentable fanfare.

    Dussé-je encore en prendre pour mon grade de la part de certains de mes lecteurs, je réaffirme ici mon agacement devant ce type de film misérabiliste où il ne se passe rien et où la pellicule se dévide inlassablement. Je laisse ce plaisir aux coteries qui se délectent de ce genre de films et lui ont attribué un prix dans le cadre d'Un certain regard à Cannes. A vous dégoûter du cinéma !

Vous avez aimé ?

Votre avis sur le film

Comptez-vous le voir ?

La visite de la fanfare

Votre avis sur le film

  • J'ai adoré
  • J'ai bien rigolé
  • Je suis refait
  • J'ai halluciné
  • J'ai aimé
  • J'ai été bouleversé
  • J'ai passé un bon moment
  • J'en ai pris plein les yeux
  • Je n'ai pas aimé
  • J'ai moyennement aimé
  • J'ai été déçu
  • Je me suis endormi
  • Je me suis ennuyé
  • J'ai eu peur
  • J'ai pleuré
  • WTF
  • J'ai besoin d'un aspirine
  • Je n'ai rien compris
  • J'ai été choqué
  • J'ai vomi
  • J'ai détesté
La visite de la fanfare
Valider
La visite de la fanfare
Valider