• 5.0 Il y a 3 ans

    La Terre, dans un futur plus ou moins proche, n'offre plus qu'à ses habitants, tempêtes de poussières, mauvaises récoltes et diverses maladies. Une base secrète de la NASA, qui a abandonné officiellement ses recherches en raison de problèmes financiers, travaille à l'élaboration d'un vaisseau permettant d'explorer d'autres galaxies. Cooper, ancien pilote de la NASA, reconverti contraint et forcé en fermier, accepte de mener une expédition permettant de sauver l'Humanité.

    On serait sûrement tenté de comparer "Interstellar" à tous les films du genre. Mais ce dernier a le mérite de nous présenter la possible extinction de notre espèce "de l'intérieur". Le danger ne vient pas de l'espace. Aucune comète va se diriger vers la Terre et tout ravager. Non. La Terre, que l'Homme a maltraitée, n'offre plus de territoires viables. Christopher Nolan exploite cela de manière non catastrophique. Il justifie cela par des évolutions comme les tempêtes de poussières ou la disparition d'espèces végétales nécessaires à l'alimentation de l'Homme. Comme une maladie qui la rongerait petit à petit, avec le temps.
    Le réalisateur présente alors l'espace comme une solution pour l'Homme, un nouveau départ, un moyen de trouver un sol, un climat, un air respirable.
    Ce qui subjugue durant ces (presque) trois heures de cinéma (qu'on ne voit pas passer), c'est cette façon si scientifique de présenter les voyages dans l'espace (et le Temps ?). Si les concepts de relativité et de gravité sont complexes, Nolan construit son film de manière à ce que finalement on se dise : oui, pourquoi pas, oui, cela pourrait marcher comme ça.
    Il utilise par exemple l'existence des mystérieux "trous noirs" et celui, hypothétique, des "trous de ver" pour permettre à l'Homme d'atteindre des galaxies très lointaines.

    Mais Nolan rend également son histoire touchante, par ce lien très fort qu'il créé entre le héros Cooper et sa fille, qui en tandem, bien qu'éloignés de milliards de km (et de dizaines d'années) vont permettre une autre vie, ailleurs. Ce n'est finalement que par l'Amour qu'ils se portent, que les êtres humains peuvent aller au delà de leur possibilités pour survivre et pérenniser l'espèce.
    Le film est évidemment une réussite plastique. Les images des voyages mais aussi des planètes visitées sont magnifiques, à couper le souffle et donne envie au spectateur de vivre cette aventure extraordinaire. Le film n'est pas une succession d'effets spéciaux spectaculaires. Il offre juste certaines scènes magiques mais qui pourraient être si réalistes, juste en utilisant des éléments naturels bien connus de l'Homme.
    D'ailleurs, c'est justement l'utilisation de ces éléments si familiers (la mer, la glace, le vent, la pierre...) de manière "extra-terrestre" qui rend l'histoire si émouvante.C'est en sublimant ces éléments connus de notre planète qu'il nous la rend si magnifique et...indispensable à notre existence.
    Un film à voir sur grand écran ou en blu-ray...évidemment !

    2 J'aime
  • Afficher toutes les critiques