Europa Europa

1990 - Drame (1h48) de Agnieszka Holland

Avec Marco Hofschneider, Julie Delpy, René Hofschneider, Piotr Kozlowski, André Wilms, Andrzej Mastalerz, Hanns ZischlerSolomon Perel

1 personne a donné un avis sur ce film.

Genre : Drame, Histoire

Durée : 1h48

Sortie : 1 janvier 1990

Réalisé par : Agnieszka Holland

Nationalité : Allemagne

Inspiré des Mémoires de Sally Perel, "Europa Europa" raconte l'itinéraire d'un jeune juif contraint pendant la guerre d'épouser l'idéologie communiste lorsqu'il fuit en Union soviétique, puis celle du nazisme lorsque les Allemands envahissent l'orphelinat où il est refugié. Il en oublie sa propre identité et, pour sauvegarder sa vie, devient même le meilleur élément d'une école d'élite pour la jeunesse allemande.

Casting

Avis des utilisateurs (1)

Ma photo de profil Vous devez donner votre avis
pour écrire une critique.
  • a aimé Emotion
    4.0 -  Il y a 1 an

    Le film commence par la circoncision de Salomon « Sally » Perel, né le 20 avril 1925, dans une famille juive à Peine, localité proche de Brunswick en Allemagne.

    En novembre 1938, à la veille de la Nuit de Cristal au cours de laquelle Bertha, la sœur de Salomon, qui doit fêter sa Bar Mitzvah (fête du passage à l’âge d’homme, soit 13 ans pour les juifs), est tuée.
    La famille Perel, mesurant le danger, fuit alors l'Allemagne pour s'établir à Lodz en Pologne, ville d'origine du père, où elle se croit en sécurité.

    Mais, le 1er septembre 1939, c’est l’invasion de la Pologne par les armées d'Hitler. Leurs parents décident alors de les envoyer, son frère aîné Isaac et lui, vers l'est. Au passage de la rivière Bug, les deux frères sont séparés. Salomon tombe entre les mains des Soviétiques qui, vu son jeune âge, l’envoient dans un orphelinat à Grodno où il apprend le russe et devient un membre des jeunesses communistes.

    Le 22 juin 1941, les Allemands, malgré le pacte signé entre Hitler et Staline, attaquent l'Union soviétique et l'orphelinat est bombardé. Sally est à nouveau séparé de ses amis et se retrouve à errer avec les autres réfugiés jusqu’à ce qu’il soit capturé par la Wermacht. Il échappe à la mort grâce à sa parfaite maîtrise de l’allemand et est incorporé dans l’armée allemande et, en raison de son jeune âge, il devient la mascotte du régiment, sous le nom de Joseph « Jupp » Peters.

    Lors d’une attaque de son unité par les soldats russes, Jupp est le seul survivant. Arguant de son statut de jeune communiste, il est sur le point de se rendre aux Soviétiques, mais, au moment où il arrive à leur niveau, ce sont ces derniers qui capitulent devant les renforts allemands et Jupp, bien malgré lui, devient, pour les Allemands, un héros de guerre qui, à lui seul, s’est rendu maître des ennemis.

    Apprécié de tous, y compris du commandant de son unité, antisémite convaincu, qui n'a pas d'enfants et se montre disposé à l'adopter, Jupp est envoyé en Allemagne où il intègre les Hitlerjugend destinés à former la nouvelle élite du Reich. Vivant dans la hantise que l’on découvre qu’il est juif, il est protégé par son statut de héros, et parvient à traverser toute la guerre.

    Lors des derniers combats, Jupp, sur le point d’être découvert, se rend aux troupes soviétiques mais il est à deux doigts de se faire exécuter comme nazi quand son frère Isaac, rescapé des camps et de la liquidation du ghetto de Łódź, le reconnaît in extremis et atteste de son statut de juif.

    Mon opinion sur ce film

    Avec Europa, Europa, la réalisatrice polonaise, très marquée par l’holocauste et le communisme de par son histoire familiale, a réussi, avec ce film, à nous faire comprendre le terrible dilemme que fut celle des juifs polonais, mais aussi de l’ensemble du peuple polonais, écartelés entre le nazisme et le communisme.

    Europa, Europa est sans nul doute l’un des meilleurs films de la réalisatrice, en tout cas bien meilleur que le scabreux Total eclipse (1995), sur la relation amoureuse entre Rimbaud et Verlaine, qui m’a laissé un goût désagréable. J’avais par contre beaucoup aimé d’elle un très joli film sur l'enfance, The secret garden (1993), que je vous recommande. Europa, Europa a obtenu le Golden Globe Award du meilleur film étranger, récompense, selon moi, tout à fait méritée. Je voudrais aussi faire une mention spéciale pour la musique du film, composée par Zbiegnew Presner, dont les compositions ont été récompensées par deux Césars.

Vous avez aimé ?

Votre avis sur le film

Comptez-vous le voir ?

Europa Europa

Votre avis sur le film

  • J'ai adoré
  • J'ai bien rigolé
  • Je suis refait
  • J'ai halluciné
  • J'ai aimé
  • J'ai été bouleversé
  • J'ai passé un bon moment
  • J'en ai pris plein les yeux
  • Je n'ai pas aimé
  • J'ai moyennement aimé
  • J'ai été déçu
  • Je me suis endormi
  • Je me suis ennuyé
  • J'ai eu peur
  • J'ai pleuré
  • WTF
  • J'ai besoin d'un aspirine
  • Je n'ai rien compris
  • J'ai été choqué
  • J'ai vomi
  • J'ai détesté
Europa Europa
Valider
Europa Europa
Valider