Equilibrium

2003 - Action (1h47) de Kurt Wimmer

Avec Christian BaleEmily WatsonTaye DiggsSean BeanAngus MacfadyenWilliam FichtnerDominic Purcell, Matthew Harbour, Sean PertweeDavid HemmingsFrancesco Cabras, John Keogh, Christian Kahrmann, David Barrash, Dirk Martens, Maria Pia Calzone, Emily Siewert, Florian Fitz, Brian Conley, Anatole Taubman

Note presse

350 personnes ont donné un avis sur ce film. Voir tout

Genre : Action, Science-fiction

Durée : 1h47

Sortie : 2 juillet 2003

Réalisé par : Kurt Wimmer

Nationalité : États-Unis

Dans les années 2070, dans la citadelle de Libria, les émotions n'existent plus, supprimées par l'absorption quotidienne de Prozium. Cette drogue anti-anxiété rend les gens plus heureux et plus productifs. Les individus ont ainsi accepté de mettre de côté leur liberté pour vivre en harmonie avec leur dirigeant spirituel connu sous le nom de Père. Les personnes qui refusent de prendre leur dose sont considérées comme des rebelles et vivent en retrait de la ville. S'ils sont pris à jeun, c'est la peine de mort assurée. John Preston travaille au service de Père et applique la loi à la lettre. Un jour, celui-ci brise le flacon de sa dose et n'a pas le temps de s'en procurer une de rechange. Il est alors submergé par toute une gamme d'émotions. Victime d'un revirement spirituel qui le confronte à ses supérieurs hiérarchiques, il mène l'enquête sur ce nouvel état de vie.

Casting

Avis des utilisateurs (8)

Ma photo de profil Vous devez donner votre avis
pour écrire une critique.
  • a hâte de le voir Emotion
    Il y a 10 mois

    J'apprécie énormément Émilie Watson, Christian bayle dont je n'ai vu que très peu de ses interprétations, me semble très crédible j'aime les films de sciences fiction et le synopsis de celui-ci me paraît très intéressant.

    1 J'aime
  • a adoré Emotion
    5.0 -  Il y a 3 ans

    Beaucoup de pompage de Matrix mais parvient à tirer son épingle du jeu. A voir !

  • Il y a 4 ans

    bon film de science fiction. Certes quelques effets spéciaux un peut vieillot à 2 ou 3 endroits mais le scénario, l'ambiance et l'action vous emporteront.

  • a adoré Emotion
    5.0 -  Il y a 4 ans

    La réalisation manque de punch, mais la mise en scène est excellente.

    Scénario : 0,5/1
    Acteurs : 0,5/1
    Réalisation : 0,5/1
    Mise en scène : 1/1
    Bande son : 0,5/1

  • a adoré Emotion
    5.0 -  Il y a 4 ans

    Excellent film post apocalyptique!

  • a adoré Emotion
    5.0 -  Il y a 4 ans

    Dystopie glacante dans la lignée d'une société à la 1984 ;

    Excellent !

  • a aimé Emotion
    4.0 -  Il y a 5 ans

    Le film n'est pas fou mais ça se laisse regarder. Christian Bale monstrueux comme d'hab.

    2 J'aime
    -
    1 commentaire
    Il y a 5 ans

    tout le budget est passé dans le casting...

  • a aimé Emotion
    4.0 -  Il y a 5 ans

    Excellente dystopie assez glaçante.Le film se déroule dans un monde utopique post-apocalyptique, Libria, en 2070. Le monde a vécu un terrible holocauste nucléaire. Les survivants, atterrés par leur propre déchéance, ont cherché à trouver un remède à l'inhumanité de l'Homme envers l'Homme. D'aucuns pensèrent alors que ce qui conduit l'Homme à ces extrémités est sa faculté émotionnelle, sa capacité à ressentir, à désirer, à haïr. Ils proposent alors un remède simple mais efficace contre ce mal : le Prozium. Le Prozium (la ressemblance avec une autre substance bien connue n'est sans doute pas un hasard), est une puissante drogue qui a pour effet de neutraliser les sentiments, de ne plus permettre à la haine, à la violence et à la colère d'exister ... tout comme les nobles sentiments qui ne peuvent plus s'exprimer. Ainsi, amour, passion, joie, tristesse et toutes les autres formes de sentiments existants ont été « sacrifiés » pour permettre à la société de vivre en harmonie, en paix.

    Ce Prozium, que tous (y compris les enfants) prennent désormais sans réfléchir, dans un automatisme extrême, a permis à une société pseudo-religieuse de s'installer. Ainsi, il existe une vraie société hiérarchisée autour de l'ordre des Tetra-Grammatons dont la tête est le Père et dont la main exécutive, les soldats de l'ordre, sont les Recteurs Grammatons ou Ecclésiastes.

    Ces Ecclésiastes sont formés à la détection et l'éradication des déviants émotionnels (des rebelles qui refusent de prendre leur Prozium ou qui osent avoir des sentiments et protègent des œuvres d'art - tableaux, des livres proscrits par les Tetra-Grammatons). Ils ont, pour les aider dans leur tâche, développé un art martial d'une terrible efficacité : le « Gun-Kata » (Kata des armes à feu) qui allie dextérité et utilisation d'armes à feu.

    Cela leur permet de juguler la montée des rebelles, et même de les affaiblir, voire de les faire disparaître à courte échéance.

    Au cours d'une « descente aux enfers » (comprendre « éradication d'un groupe de rebelles »), John Preston (Christian Bale), le plus haut gradé (et le plus doué) des Ecclésiastes Grammaton, s'aperçoit que son coéquipier, Partridge (Sean Bean) montre quelques signes d'une possible déviance émotionnelle. En parfait Ecclésiaste Grammaton, Preston le dénonce à son supérieur, Dupont (Angus Macfadyen) et se charge de l'éliminer. Mais, malgré le Prozium qu'il prend, il ressent un certain sentiment de remords.

    Après l'élimination de Partridge, un nouvel équipier, Brandt (Taye Diggs), lui a été affecté. Tout a l'air de se dérouler comme avant... jusqu'au jour où Preston casse par accident l'une de ses ampoules de Prozium et ne parvient pas à s'administrer sa dose à temps. Il commence alors à ressentir des émotions. Mais, étant premier des Ecclésiastes Grammaton, il cache cette faiblesse qui le condamnerait. En lui, des sentiments se font jour, et une sourde révolte contre le système se développe en lui. C'est le moment que choisit Le Père (Sean Pertwee) pour lancer une opération de grande envergure ayant pour but l'éradication totale et définitive de tous les déviants émotionnels.

    Mon opinion sur ce film

    John Preston (joué par Christian Bale, le magnifique Batman de "Batman begins") interprète à la perfection un agent du pouvoir, véritable robot humain, chargé d'éliminer tous ceux qui ne respectent pas ces terribles règles jusqu'à ce qu'il se rende compte de l'horreur absolue des ordres absurdes et inhumains qu'il est chargé d'appliquer. Etant l'un des plus proches collaborateurs du pouvoir, et l'un de ses plus dévoués, il est théoriquement au-dessus de tout soupçon. Mais c'est compter sans le système qui, comme tout système totalitaire, espionne ses propres espions... Parce qu'il est justement entraîné à ne pas écouter ses émotions, il parvient cependant, in extremis, à renverser la vapeur et mettre à bas la tyrannie.

    En voyant ce film, j'ai bien entendu pensé à Farenheit 451, le livre de Bradbury, publié en 1953, dont Truffaut a réalisé une très belle adaptation (1966). Dans Fahrenheit 451, les pompiers se "contentaient" de brûler les livres (et accessoirement les personnes que l'on trouvait avec des livres) et la résistance consistait à "devenir un livre" en l'apprenant par cœur. C'était déjà terrifiant mais le monde d'Equilibrium est mille fois pire. On pense aussi bien entendu à Matrix et à Bienvenue à Gattaca pour l'aspect dystopique d'une société qui, sous le prétexte de rendre l'homme meilleur, instaure un ordre totalement déviant.

Vous avez aimé ?

Votre avis sur le film

Comptez-vous le voir ?

Equilibrium

Votre avis sur le film

  • J'ai adoré
  • J'ai bien rigolé
  • Je suis refait
  • J'ai halluciné
  • J'ai aimé
  • J'ai été bouleversé
  • J'ai passé un bon moment
  • J'en ai pris plein les yeux
  • Je n'ai pas aimé
  • J'ai moyennement aimé
  • J'ai été déçu
  • Je me suis endormi
  • Je me suis ennuyé
  • J'ai eu peur
  • J'ai pleuré
  • WTF
  • J'ai besoin d'un aspirine
  • Je n'ai rien compris
  • J'ai été choqué
  • J'ai vomi
  • J'ai détesté
Equilibrium
Valider
Equilibrium
Valider