Elysium

2013 - (1h45) de

Avec Wagner MouraBrandon AuretJosh BlackerEmma TremblayJared Keeso

Note presse

1278 personnes ont donné un avis sur ce film. Voir tout

Genre : Science-fiction

Durée : 1h45

Sortie : 14 août 2013

Réalisé par :

Nationalité : États-Unis

En 2154, alors que la population riche vit sur une station spatiale artificielle le reste de la population tente de survivre sur la Terre dévastée. Un homme accepte une mission qui pourrait ramener l'égalité entre les deux mondes.

Avis des utilisateurs (87)

Ma photo de profil Vous devez donner votre avis
pour écrire une critique.
  1. Il y a 5 ans

    Pompé sur le manga Gunnm, dans lequel "Gally", un cyborg désossé sauvé in-extremis de la casse par un mécano, évolue dans un univers cyber-punk post-apocalyptique surplombé par Zalem, une ville accrochée dans le ciel. Dans cette ville, l'élite, et en bas, la loi de la jungle où règnent les cyborgs.
    Mais ce que je n'aime pas dans cette BA d'Elysium, c'est que je sens que les monstres vont se faire passer pour les héros et "niquer ces riches qui les enferment dans la pauvreté" alors que non, non non, la chose est beaucoup plus simple : l'humanité est alourdie depuis le début de la civilisation par ceux qui ne veulent pas apprendre, ne savent pas expliquer et usent de la violence. L'humanité traîne la partie d'elle-même, barbare, qui "s'aggripe" à l'autre partie intelligente qui émerge. L'humanité naît dans une réalité paradoxale, et dans un monde de nature égotique, et dont la propriété principale est la domination. "Tu veux expliquer? Tu vas trop loin, boum, mange-toi ça."
    "Tu veux des explications sur ce qui vient de se passer? Tout le monde te tourne le dos."

    Nous ne pouvons pas éradiquer la violence, justement parce qu'il nous faudrait faire violence contre ceux qui en usent, et nous n'arrivons pas à dépasser ce paradoxe. Zalem, ou Elysium, est une forme de dépassement de ce paradoxe, et j'attends le réalisateur au tournant ! Va-t-il se complaire dans la jalousie crasse des barbares tentant de gâcher ce qu'ils n'ont jamais réussi à atteindre par la pensée, ont toujours empêché par la domination, et ne peuvent plus atteindre et aliéner matériellement, ou va-t-il défendre le point de vue le plus risqué : remettre les connards à leur place, en bas, là où ils méritent d'être? Va-t-il aussi mettre de la subtilité et de la poésie en utilisant une figure messianique, pour faire s'interpénétrer les deux mondes, où les contraires peuvent naîtres, dans la douleur et la souffrance?

    8 J'aime
    -
    1 commentaire
    Il y a 5 ans

    Du coup, après avoir vu le film, tu as toutes les réponses à tes questions ?

  2. 4.0 Il y a 5 ans

    Il y a 4 ans, on découvrait le talentueux réalisateur qu’est Neill Blomkamp grâce a ‘’District 9 ‘’. Cette œuvre, qui faisait alors figure d’ovni dans le monde de la SF, réjouissait tant les critiques que les spectateurs. Le réalisateur Sud Africain au style reconnaissable revient avec un second long métrage de la même trempe : ‘’Elysium’’.
    Avec un budget presque 4 fois supérieur à son précédent film (estimé à 115 000 000$ pour 30 000 000$), le réalisateur s’arme d’un casting plus musclé. Il met ici en scène Sharlto Copley (rôle principal de ‘’District 9‘’) entouré de Matt Damon, et Jodie Foster dans la société de 2154. La population riche vit alors sur une station spatiale artificielle appelée Elysium tandis que le reste de la population tente de survivre sur une planète Terre surpeuplée et dévastée. Un homme, Max (Matt Damon), tente de ramener l'égalité entre les deux mondes en acceptant une mission dangereuse qui l'opposera à Elysium, ses lois contre l'immigration et ceux qui les maintiennent...

    Visuellement excellent, il fait parti du haut du panier de ce que l’on a pu voir en salle cet été. Cette terre ravagée est très bien réalisé, les séquences d’action sont rythmés et les combats bien chorégraphiés. Mais c’est parce qu’il est plus qu’un film d’action/SF estival, que cet Elysium séduit. S’il rempli le quota niveau scènes d’actions (fusillades et combats stylisées par des ralentis et accélérations) c’est avec son scénario qu’il se hisse auprès des meilleures œuvres du genre. En effet, la portée de celui-ci y est plus grande que ce que l’on a connu précédemment.
    A l’image de District 9, Blomkamp utilise de vrais problèmes de notre société et les transporte dans ce monde futuriste pour toucher le spectateur. Dans sa précédente réalisation, il traitait du racisme et plus précisément de l’apartheid (avec ces aliens arrivés sur Terre et parqués dans le 9ième District, zone qui ne connait ni droits ni lois pour ces « habitants »). Ici, il suggère un rapprochement entre la société de 2154 et notre réalité. Il énonce les différences de richesses entre les classes sociales, l’immigration, la clandestinité ou encore la pollution.
    Aidé par un bon casting, on est transporté dans ce monde futuriste d’une crédibilité fascinante... voir terrifiante. Matt Damon est très convaincant dans le rôle du héro ravagé, Jodie Foster est impitoyable dans celui de la ministre de la défense rigide et Sharlto Copley est autant déchainé qu’imprévisible dans le rôle de Kruger.

    Après un premier film réussi, on dit généralement que le plus dur commence. Neill Blomkamp a donc su accomplir la mission. Le jeune réalisateur rempli les attentes que l’on portait sur lui après la réussite qu’était son premier film. Tandis qu’il s’affirme comme un future-grand, son œuvre intense réjouie, et... fait réfléchir.

    http://chroniques-cine.overblog.com

    4 J'aime
    -
    1 commentaire
    Il y a 5 ans

    Très bonne critique, merci

    1 J'aime
  3. 2.5 Il y a 5 ans

    Pas vraiment de surprises, des scènes d'actions parfois brouillonnes, du clichés poussé loin (très loin ..) quelques incohérences. Un film quelque peu décevant ..

    Elysium reste un divertissement dans l'ensemble avec un jeu d'acteur sympa et de belles images mais n'ira jamais rejoindre les perles du genre.

    4 J'aime
  4. Il y a 5 ans

    il a l air vraiment pas mal .... a voir

    2 J'aime
  5. 4.0 Il y a 5 ans

    Un superbe univers bien mis en place, des images magnifiques. Jodie Foster est vraiment bien dans ce rôle. Un léger manque de rythme et quelques scènes d'action un peu brouillonne mais cela reste un très bon film !

    2 J'aime
  6. 2.5 Il y a 5 ans

    Aussi frais que District 9, après je trouve qu'il y a des petites incohérences de scénario et que la caméra est trop brouillonne dans les scènes d'action.

    2 J'aime
    -
    1 commentaire
    Il y a 5 ans

    Il y a des films qui gèrent bien le style caméra à l'épaule sans que cela devienne illisible car trop de gros plans ;)

  7. 5.0 Il y a 5 ans

    Bon film, bourrin à souhait mais l'histoire est bonne et efficace. On reste scotché tous le long. L'univers est assez bien exploité et la vision du futur est bien posé. A voir sans hésitation. Après, il n'y a pas de grandes surprises au niveau de la tournure des événements. Le récit est donc plutôt simple à prédire.

    1 J'aime
  8. 5.0 Il y a 5 ans

    *_* #3D

    1 J'aime
  9. 4.0 Il y a 5 ans

    EXCELLENT FILM !

    1 J'aime
  10. Il y a 5 ans

    Très bon film de SF!!!
    J'avais aimé District 9 du même réalisateur et j'ai adoré celui-là!

    1 J'aime

Vous avez aimé ?

Votre avis sur le film

Comptez-vous le voir ?

Elysium

Votre avis sur le film

  • J'ai adoré
  • J'ai bien rigolé
  • Je suis refait
  • J'ai halluciné
  • J'ai aimé
  • J'ai été bouleversé
  • J'ai passé un bon moment
  • J'en ai pris plein les yeux
  • Je n'ai pas aimé
  • J'ai moyennement aimé
  • J'ai été déçu
  • Je me suis endormi
  • Je me suis ennuyé
  • J'ai eu peur
  • J'ai pleuré
  • WTF
  • J'ai besoin d'un aspirine
  • Je n'ai rien compris
  • J'ai été choqué
  • J'ai vomi
  • J'ai détesté
Elysium
Valider
Elysium
Valider