Tous les films

Amen.

2002 - Drame (2h10) de Costa Gavras

Avec Ulrich TukurMathieu KassovitzSebastian KochHanns ZischlerMarcel IureşUlrich MüheMichel Duchaussoy, Ion Caramitru, Friedrich von Thun, Antje Schmidt, Günther Maria Halmer, Monica Bleibtreu, Justus von Dohnányi, Pierre FranckhAugust ZirnerSusanne LotharMichael Mendl, Nina Proll, Hinnerk Schönemann

Note presse

54 personnes ont donné un avis sur ce film. Voir tout

Genre : Drame, Guerre

Durée : 2h10

Sortie : 27 février 2002

Réalisé par : Costa Gavras

Nationalités : France, Allemagne, Roumanie

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Kurt Gerstein, un officier SS allemand, épaulé par un jeune jésuite, Ricardo Fontana, tente d'informer le Pape Pie XII et les Alliés du génocide des Juifs organisé par les nazis dans les camps de concentration.

Avis des utilisateurs (3)

Ma photo de profil Vous devez donner votre avis
pour écrire une critique.
  • a aimé Emotion
    4.0 -  Il y a 11 mois

    Le film se déroule pendant la 2ème Guerre mondiale. Kurt Gerstein (Ulrich Tukur), un ingénieur des mines allemand, travaille pour l'Institut d'hygiène. Bien que membre du parti nazi, il est horrifié lorsqu’il découvre que le gaz Zyclon B qu’il fournit aux nazis ne sert pas, comme il l’a cru, à la désinfection, mais alimente les chambres à gaz où l’on extermine les Juifs de toute l’Europe. Il prend tous les risques pour alerter les Américains et le Vatican sur ce qui est en cours en Allemagne. Comme allié, il trouve Ricardo Fontana (Mathieu Kassovitz), un jeune jésuite conseiller auprès du nonce apostolique en poste à Berlin. Lui ayant apporté les preuves de l’horrible réalité, il lui demande de l’introduire auprès du pape, certain qu’au vu des preuves rassemblées, ce dernier condamnera officiellement le régime nazi. Naïvement, Ricardo, dont la famille est très haut placée dans la hiérarchie vaticane, pense que le pape aura à cœur de révéler la triste vérité au monde. Mais ils doivent l’un et l’autre déchanter devant les tergiversations du Vatican et l’attitude attentiste du pape. Désespéré, Ricardo Fontana s’embarquera dans un convoi de déportés romains pour Auschwitz. Kurt Gerstein, dans sa tentative de libérer Ricardo du camp, se fera lui aussi arrêter mais survivra jusqu’à la fin de la guerre. Il sera cependant inculpé de crimes contre l’humanité par les Alliés qui ne voudront pas croire en sa bonne foi et se suicidera en prison. A contrario, l'infâme médecin nazi commandant du camp d'extermination (Ulrich Mühe) ne sera pas inquiété et, grâce à ses relations au Vatican, il obtiendra un visa pour l'Argentine. Le témoignage écrit de Kurt Gerstein servira malgré tout à faire condamner des criminels de guerre nazis lors du procès de Nuremberg.

    Mon opinion sur ce film

    Je n’avais pas vu ce film lors de sa sortie au cinéma et je l’ai vu, il y a quelques jours, lors de sa rediffusion par la télévision. Je comprends qu’il n’ait pas plu au Vatican mais ses pires détracteurs ont été des organisations catholiques qui ont voulu en faire interdire l’affiche, dessinée par Oliviero Toscani, qui mêlait croix chrétienne et croix gammée. Elles ont été heureusement déboutées. Le film, bien que prenant de bout en bout, n’a cependant pas la force d’autres réalisations sur cette triste période (et en tout cas ni la force des formidables Z ou L'Aveu), comme La liste de Schindler ou le terrible Le garçon au pyjama rayé, qui vous prennent littéralement à la gorge, ou encore l'admirable Jardin des Finzi-Contini du grand Vittorio de Sica. Mais c’est un film salutaire qui a le mérite de révéler la lâcheté coupable dont ont fait preuve les autorités vaticanes dans cette pénible période, bien loin de la responsabilité morale dont elles se revendiquent.

  • a moyennement aimé Emotion
    3.0 -  Il y a 3 ans

    Brillante interprétation des deux acteurs. Un témoignage d'un lourd passé. Point négatif les dialogues diplomatique vite balayés.

    Scénario : 0/1
    Acteurs : 1/1
    Réalisation : 0,5/1
    Mise en scène : 0,5/1
    Bande son : 1/1

  • a aimé Emotion
    4.0 -  Il y a 5 ans

    Costa-Gavras retrace à travers l'adaptation de la pièce théâtrale "Le vicaire" (ladite étant inspirée de faits réels) une période sombre de l'histoire du Vatican. C'est bien rythmé, intriguant, remarquablement scénarisé par son collaborateur et dramaturge Jean-Claude Grumberg, servi par des acteurs brillants (à part kassovitz qui à l'air d'être nettement moins bon quand il n'est pas suffisamment dirigé). C'est une réussite et probablement l'un des meilleurs long-métrages du réalisateur.

Vous avez aimé ?

Votre avis sur le film

Comptez-vous le voir ?

Amen.

Votre avis sur le film

  • J'ai adoré
  • J'ai bien rigolé
  • Je suis refait
  • J'ai halluciné
  • J'ai aimé
  • J'ai été bouleversé
  • J'ai passé un bon moment
  • J'en ai pris plein les yeux
  • Je n'ai pas aimé
  • J'ai moyennement aimé
  • J'ai été déçu
  • Je me suis endormi
  • Je me suis ennuyé
  • J'ai eu peur
  • J'ai pleuré
  • WTF
  • J'ai besoin d'un aspirine
  • Je n'ai rien compris
  • J'ai été choqué
  • J'ai vomi
  • J'ai détesté
Amen.
Valider
Amen.
Valider