Actualité

Qui sont les tueurs en série de la saison 2 de Mindhunter sur Netflix ?

En équilibre entre suspens et réflexion sur la « folie », la saison 2 de Mindhunter va, encore, terrifier l’audimat avec ses histoires de serial-killers. La série de David Fincher poursuit dans sa lignée documentaire et historique avec la présentation de macabres nouveaux venus…

Deux ans après l'arrivée tonitruante de la première saison sur Netflix, la saison 2 de Mindhunter approche à grands pas angoissants ! Quelques jours seulement avant sa diffusion sur la plateforme (16 août), la bande-annonce est apparue pour filer quelques frayeurs aux spectateurs avec quelques-uns des plus sadiques tueurs en série. Réalisées par David Fincher (Seven, Fight Club, Zodiac, Gone Girl), ces premières images rendent d’ores et déjà compte de l’ambiance sombre, de l’esthétique clinique, presque chirurgicale, propre à son travail. Les agents du FBI, Holden Ford (Jonathan Groff) et Bill Tench (Holt McCallany), personnages centraux de la série, rempilent pour un nouveau tour de piste. Les deux hommes sont à la recherche du « monstre d’Atlanta » (Géorgie), coupable d’avoir ôté la vie à pas moins de 28 enfants, entre 1979 et 1981. David Fincher nous plonge dans les arcanes de la perversion. De célèbres serial-killers sont au centre de la série. Le duo s’entretient avec des tueurs sociopathes à l’esprit, à priori, particulièrement insondables pour apprendre à les cerner et parvenir à les attraper. Ford et Tench sont des pionniers en psychologie criminelle dans ce drame policier qui traite des débuts du profilage.

Une femme encore inconnue dans le trailer de la saison 2 de Mindhunter

Spectateurs et FBI, vicieusement tourmentés par les barjots

Les plans s’enchaînent à vive allure pour procurer une bonne dose d’adrénaline : un petit garçon suivi à la trace par une voiture, la communauté afro-américaine locale qui manifeste, une inconnue terrorisée par le mouvement repéré derrière sa porte, Holden en sueur dans un lit d’hôpital, le masque blanc peu rassurant du criminel BTK (« Bind (Ligoter), Torture (Torturer), Kill (Tuer) ») , une croix au sol… Et des visages sinistres qui hantent l’Histoire de la criminalité. Le binôme de détectives fait face à l’abominable Ed Kemper dont le retour est largement mis en valeur dans ce trailer. Avec lui, la tension s’accroît. Le boucher fait croire aux membres du FBI qu’ils ne trouveront jamais l’homme derrière les infanticides à répétition d’Atlanta. Sa voix porte la bande-annonce : « Vous avez quelqu'un, Holden ? Quelqu'un que vous ne pouvez pas attraper ? Cette personne après qui vous êtes, il a une vie fantastique écrasante. Il fantasme ce qu’il a fait, ce qu'il veut faire. Ses rêves le consumeront. Bientôt, il ne saura même plus différencier le monde réel ». Alors que les protagonistes principaux lui demandent « Comment pouvons-nous attraper un fantasme, Ed? », l’homme qui a inspiré le personnage d’Hannibal Lecter rétorque : « S'il est bon, vous ne pouvez pas ». De quoi donner de nouveaux vertiges à Holden !

Premier trailer pour la saison 2 de Mindhunter sur Netflix

Des nouveaux aux visages traumatisants

La paire d’experts a besoin de l’aide des esprits les plus tordus pour en traquer d’autres. La saison 2 frappe fort avec deux nouveaux tueurs, mentionnés précédemment mais jusqu’alors jamais incarnés. Cheveux bruns, longs et sales, regard d’illuminé et front scarifié d’une croix, il n’y a aucun doute. Charles Manson, incarné par Damon Herriman, est bien parti pour faire passer quelques nuits blanches au public. Surprise, Quentin Tarantino reprend volontairement le même acteur dans son film Once Upon a Time … In Hollywood pour traiter des horreurs de la sectaire « Manson Family ». C’est dire si Herriman a la sale tête de l’emploi ! De même, la vidéo de 60 secondes annonce l’arrivée du « Fils de Sam » dont la ressemblance avec le comédien est troublante. La nuit, David Berkowitz, de son vrai nom, se distrayait en rôdant en voiture et en tirant sur les couples qui s’embrassaient dans leurs véhicules. Enfin, s’il n’est pas visible à l’écran, le tueur en série d’Atlanta a été identifié comme étant Wayne Williams. Incarcéré depuis, l’accusé prétend être innocent et l’affaire vient d’être réouverte en mars dernier.

Résultat, le téléspectateur se trouve dans la même position que cette femme apeurée par l’agitation derrière cette mystérieuse porte : on a un peu la frousse de regarder Mindhunter mais, c’est certain, on va le faire.

Le criminel David Berkowitz devient un personnage de la saison 2 de Mindhunter
Publié le 5 août 2019
1688 vues de l'article
Contenus associés