• NOTIFICATIONS
    L'ACTIVITÉ DE VOS AMIS
  • MES ABONNEMENTS
    PERSONNES QUE VOUS SUIVEZ
    INVITER DES AMIS

    Connectez-vous avec Facebook
    et retrouvez vos amis !

    Connexion avec Facebook
  • MA LISTE D'ENVIE
  • Presque 10 ans après Trois Amis, Michel Boujenah signe une nouvelle réalisation : Le Coeur en braille, en salles ce mercredi. Interview.


    L'acteur et réalisateur Michel Boujenah est aux manettes du film Le Coeur en braille, en salles mercredi 28 décembre. L'histoire touchante d'une adolescente en train de perdre la vue... La jeune femme, violoncelliste de talent, va tout faire pour réussir le concours du Conservatoire national supérieur. Nous avons eu la chance de rencontrer Michel Boujenah lors de la promotion du film :

    Comment est né ce projet ?

    Le roman de Pascal Ruter, Le Cœur en braille (aux éditions Didier Jeunesse), m’est parvenu avec ce mot : "Pascal Elbé pense qu’il devrait vous intéresser." Pascal est un vieux complice, il joue dans tous mes films. Le livre à peine terminé, j’ai appelé mon producteur.

    Qu’est-ce qui vous a touché dans cette histoire ?

    J’aime l’idée que les enfants donnent des leçons de vie aux adultes. Ces derniers ont le tort de les regarder comme des petits et non comme des personnes. L’amour à 12 ans ou à 60, c’est toujours aussi fort. Et puis ça m’intéressait de montrer que ce n’est pas forcément l’aveugle qui voit le moins bien. Dans ce film, tout le monde est aveugle, le père de Marie (joué par Charles Berling), son entourage. Elle, elle voit clair parce qu’elle a la passion de la musique, parce qu’elle fait fi de l’incompréhension des autres.

    Et vous, êtes-vous un adulte ?

    Non, j’ai coutume de dire que je suis un petit déguisé en grand. Comme beaucoup d’artistes. Je fais partie de ceux – et c’est l’objet de mon spectacle en mars prochain au Châtelet, Ma vie rêvée – qui pensent que si on rêve très fort sa vie, à la fin, on a la vie dont on a rêvé. Même si cela doit passer par des orages, le jeu en vaut la chandelle.

    Quel papa êtes-vous ?

    Oh, un qui fait ce qu’il peut ! Pas meilleur qu’un autre. Mais Joseph, 18 ans, et Louise, 16 ans, savent l’essentiel : que je les aime.

    Le coeur en braille, en salle ce mercredi 28 décembre.

    Personne associée

    aucun commentaire
    Ma photo de profil

    À lire ensuite

    À LIRE ENSUITE

    Thor va devenir une femme dans les prochains Marvel

    Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer dans quelques minutes.