Actualité

Macaulay Culkin vole au secours du remake de Maman, j’ai raté l’avion par Disney

Disney déballe une vague de remakes dont « Maman, j’ai raté l’avion » et se prend la porte de la maison des McCallister. L’ex-enfant star Macaulay Culkin n’a plus peur des cambrioleurs et leur répond sur les réseaux. Un cliché hilarant qui semble dire à Disney : « Keep the change, you filthy animal ! » (littéralement : « Garde la monnaie, sale animal ») !

Son visage criard sur la jaquette de la cassette est un emblème pour les générations 80’s et 90’s. L’utilisation de cette image n’a jamais été aussi adéquate qu’aujourd’hui ! Le boss de Disney, Bob Iger, a révélé que Maman, j’ai raté l’avion fait partie du florilège de remakes prévus par l’entreprise de Mickey. Et le PDG ne semble malheureusement pas jouer la comédie ! Il fallait l’attendre au tournant, la révolte a rapidement grondé sur les réseaux sociaux. Le buzz est réussi pour la promotion de leur nouvelle plateforme Disney+ mais à quel prix ?

À force de gaver les spectateurs de « reboots », Disney semble ignorer la possibilité de détériorer les souvenirs d’enfance de ses fans. Classique indémodable de Noël, toutes les générations se coltinent le visionnage annuel sur TF1 en période de fêtes ! Les aventures en solitaire du petit Kévin, oublié par sa famille à la maison, sont restées jusqu’en 2011 (jusqu'à la sortie de Very Bad Trip 2), la comédie la plus rentable avec un cumul de 476 millions de recettes selon Box Office Mojo. Ce gamin a définitivement réussi sa vie en loupant cet avion !

Macaulay Culkin incarne Kévin McCallister dans Maman, j'ai raté l'avion, bientôt un remake de Disney

Maman, ils vont rater la reprise …

L’incompréhension perdure à cause du mutisme volontaire de l’usine à rêves Walt Disney. Le projet est confirmé sans donner aucun détail sur son contenu. Comment vont-ils remanier l’œuvre originale ? Qui va incarner le téméraire blondinet des McCallister ? Macaulay Culkin, l’enfant star du film de 1990, apporte une potentielle réponse. Au milieu de toute cette indignation, et malgré une carrière qui n’a jamais repris son envol, l’acteur garde ce sourire mythique qu’il propage sans limite. Ainsi, le nominé aux Golden Globes pour ce rôle ne s’est pas privé de commenter lui-même l’actualité ! Après s’être cogné malencontreusement contre Donald Trump dans le hall de l’Hôtel Plaza (Maman, j’ai encore raté l’avion), voilà qu’il fait face au plus puissant studio d’animation.

Macaulay Culkin incarne Kévin McCallister dans Maman, j'ai raté l'avion, bientôt un remake de Disney

Sur ses comptes Twitter et Instagram, il publie une photo vraiment pas flatteuse. L’adorable bambin âgé de 10 ans s’est changé en gros bébé négligé de 38 ans. Affalé sur un canapé en boxer avec les yeux à moitié ouverts, le ventre à l’air et gonflé par un trop plein de nourriture, il grimace entouré d’assiettes garnies. La référence à son personnage, habitué des plats à emporter en l’absence de Papa et Maman, est une évidence. Il commente : « Voilà à quoi une mise à jour de Maman, j’ai raté l’avion ressemblerait à l’heure actuelle ».

Le public tranche : l’enfant adoré Culkin ou rien

Il renchérit sur Twitter en s’adressant directement à ceux qui ont racheté 20th Century Fox, les anciens détenteurs des droits de Maman, j’ai raté l’avion : « Hey Disney, appelle-moi ! ». L’idée séduit et ne cesse de recevoir des messages d’appui comme celui du comédien et réalisateur Seth Rogen : « Soutien total ». L’actrice de Buffy contre les vampires, Sarah Michelle Gellar, assure « Je le regarderai quand même » tandis que le blogueur Perez Hilton le conseille : « Tu pourrais jouer un des méchants dans le reboot ! ». Tandis que d’autres internautes s’étonnent de ne pas voir les pizzas dégoulinantes de fromage que vénérait Kévin. Pas du tout amer, Macauley Culkin s’amusait à rejouer le marmot pour la publicité de fin d’année 2018 de Google. Un succès réitéré qui prouve que l’interprète est réellement prêt à répondre à l’appel de Disney. Prendront-ils une bonne décision en lui passant un coup de fil ? Réponse avec le coup d’envoi de la plateforme de streaming de Disney, dès novembre aux USA. Les casseurs flotteurs n’ont qu’à bien se tenir !

Publié le 8 août 2019
111 vues de l'article
Contenus associés