Actualité

Le super-héros DC Batman a maintenant sa base de données en ligne !

Pour les 80 ans du super-héros, Vanquis Bank a lancé avec DC Comics et Warner Bros « la plus grande base de données sur les films Batman ». Le super-résultat ne peut qu’être approuvé par la Fondation Wayne. Démarrez votre Bat-ordinateur !

Gotham City ne jure que par lui. Plus rapide et efficace que le 17, le justicier masqué Batman est un des sauveurs de l’humanité en péril et une des figures les plus plébiscitées de l’univers DC Comics. Derrière le juste-au-corps, seyant parfaitement avec ses muscles et les signaux lumineux sous forme de chauve-souris, il y a le fringant solitaire Bruce Wayne, un peu reclus dans son manoir avec son majordome Alfred Pennyworth. Le dessinateur Bob Kane et le scénariste Bill Finger inventent le super-héros en 1949. Alors qu’il fête, donc, ses 80 ans cette année, papy Bruce n’envisage nullement de prendre sa retraite. L’ex-vampire Robert Pattinson et le X-Men Nicholas Hoult ont combattu pour enfiler l’iconique costume dans une énième adaptation signée, non plus par Christopher Nolan mais par Matt Reeves. L’année anniversaire est remplie d’hommages au personnage octogénaire et de surprises comme celle de Vanquis Bank en partenariat avec DC Comics et Warner Bros.

« Le Chevalier Noir n’a jamais vu une confrontation comme celle-ci »

Conçu rien que pour l’occasion, le site « Batman in numbers » a l’aspect d’un écran de contrôle et répertorie chaque adaptation cinématographique. Les dix Batman sont classés par ordre chronologique, de 1966 à 2017. Tous les onglets donnent accès à une véritable fiche d’identité : statistiques, records, notes sur IMDB, nombre de méchants achevés, prix obtenus pour cette interprétation, budget pour le tournage, chiffres du box-office... L’acteur du film sélectionné apparaît dans son costume original ce qui permet d’admirer l’évolution vestimentaire au fil des décennies et des œuvres.

Le petit logo à l’effigie du chiroptère s’agrandit pour finir imprimé à même le tissu porté par Ben Affleck. Sûrement très à l’aise dans sa tenue moulante grise et son slip noir, Adam West est le premier à s’être prêté à l’exercice. Il est aussi celui qui a passé le plus de temps dans la peau du Chevalier Noir. Entre sa version de 1966 et la seconde de 1989, il en est resté l’incarnation pendant 8364 jours. Rapidement destitué, Ben Affleck a maintenu sa place seulement 603 jours, à peine mieux que George Clooney (oui, oui, il a eu ce rôle) qui rend la cape au bout de 735 jours.

Interface du site Batman in numbers

Des chiffres et des anecdotes

On peut dire que Batman a morflé. Le Pingouin, le Joker, Harvey Dent transformé en Double-Face, Poison Ivy, Ra’s Al Ghul et tant d’autres participent à la légende ébruitée jusqu’au fin fond des cellules d’Arkham. Forcément, il y a eu de la baston. Doux comme des agneaux, Val Kilmer (Batman Forever, 1995) et George Clooney (Batman et Robin, 1997) n’ont aucun cadavre sur le dos mais Ben Affleck les enchaîne. Dans Batman v Superman : L'aube de la Justice, il distribue des poings à 48 méchants soit un toutes les trois minutes pour un film de 2h31. En cumulant avec Justice League, ce sont 39 morts causés par Batfleck contre 26 pour la trilogie avec Christian Bale. Adam West utilise onze gadgets et quatre véhicules pour neutraliser quatre super-vilains. Il y a du rendement !

Étonnement, les symboles phares du personnage capé comme le lancer de batarang ou le bat-signal sont peu utilisés. Le faisceau lumineux transperce peu le ciel de Gotham sauf lorsque Val Kilmer est en action : trois signaux en deux heures seulement. Le mini boomerang en métal, façon chauve-souris comme d’habitude avec Bruce, n'apparaît globalement qu’une fois par film. Les dix films se mettent toutefois d’accord sur la Batmobile, l’indispensable véhicule est bien présent dans les dix films ! N’oubliez pas non plus de jeter un œil à la catégorie « batsuit nipples » car, oui, il y a quand même quelqu’un qui a regardé les dix films spécialement pour vous dire quand les tétons de votre héros favori pointaient avec un record détenu par l’homme chauve-souris de … George Clooney. À quand une version française de ce site avec l’ajout des différentes interprétations jubilatoires de Catwoman et du Joker ?

Publié le 11 juin 2019
Contenus associés